The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Vivre de son blog : Pour ou Contre

Par Julien Perret 23 juillet 2014 2
Vivre de son blog : Pour ou Contre

Même si la folie du “tout le monde veut vivre de son blog” semble quelque peu passée, le nombre de blogs qui fleurissent chaque année dans le paysage français continue d’augmenter. Mais alors que certains prévoient de quitter leur emploi de salarié dans l’espoir de vivre un jour de leur blog, j’ai choisi il y a tout juste un an de ralentir le rythme de mes activités internet pour revenir à quelque chose de plus concret en montant ma propre chaîne de restauration. L’ouverture de mon premier restaurant la semaine dernière est l’occasion de revenir sur ce choix et sur le pour et le contre d’une vie financée par un blog.

J’ai choisi de vous donner les trois principaux arguments en faveur de ce mode de vie puis les trois qui ont pesé pour me faire changer d’avis. Je vous laisse vous faire votre opinion et nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires à la fin du message ! Commençons par les pour :

  1. Il n’est quasiment rien de plus simple et de moins onéreux pour se lancer qu’un blog de nos jours. Lorsque j’ai créé mon premier blog, il m’a fallu à peine 24 heures pour créer mon premier nom de domaine, ouvrir un hébergement sur 1and1.fr et trouver un template wordpress correspondant à mes aspirations. La mise en place d’un blog est à la portée de n’importe qui à condition d’avoir un minimum d’aisance avec internet et les nouvelles technologie, ce qui n’est le cas de quasiment aucun autre business !
  2. Il est vraiment possible de générer des revenus depuis n’importe quel endroit du monde et en travaillant quelques heures par jour. C’est l’argument clé de certaines formations onéreuses pour monter son blog, et je dois avouer que tout n’est pas entièrement faux. J’ai pu voyager plusieurs mois durant ma première année à mon compte tout en continuant à gérer mon activité. Certains comme Fabrice voyagent quasiment toute l’année grâce à leur blog
  3. La première année de blogging est captivante car elle permet de découvrir un nouvel univers et de se familiariser avec le monde du numérique. Beaucoup d’emplois se créeront dans le numérique d’ici 2020 et peu de formations existent. Avoir appris par soi-même en créant une structure financièrement viable sur internet peut être un atout de taille si vous souhaitez retourner vers le monde du travail

Derrière ce joli tableau que vous avez déjà probablement lu à droite et à gauche, voici les arguments qui m’ont convaincu de laisser de coté mes activités internet pendant quelque temps :

  1. Internet ne permet que rarement de construire des empires sous la forme d’un blog. Quelques privilégiés (et escrocs) s’en tirent plutôt bien mais ils représentent une infime minorité de la masse. La plupart des bons blogueurs pro gagnent entre 1000 et 2000 euros de chiffre d’affaires par mois, à quoi il est nécéssaire de retirer les charges diverses liées à leur activité. C’est bien si vous souhaitez vivre en Thailande mais moins si vous souhaitez fonder une famille en région parisienne.
  2. La concurrence est extrêmement rude. Il ne faut pas se leurrer, plus les choses sont simples, plus vous aurez de concurrents sur le secteur. On aura beau vous dire de cibler des niches, vous y trouverez toujours un nombre important de concurrents face auxquels il est complexe de se démarquer. Vous pouvez, comme le font déjà certains, tenter de vous en sortir par la formation, mais il faudra alors se poser vraiment la question du bien fondé de votre activité et de ce qu’elle apporte
  3. Internet est un secteur majoritairement régi par google sur lequel votre chiffre d’affaires peut varier du simple au double (ou l’inverse) d’un mois sur l’autre. J’ai connu des mois avec un chiffre d’affaires divisé par deux l’année dernière. C’est un risque que vous pouvez prendre mais qui pèse parfois durement sur le moral. D’autant que les régies publicitaires et autres revenus liés à ces activités sont de plus en plus incertains… Et n’oubliez pas que votre blog n’aura jamais vraiment de valeur capitalistique. Le jour ou cela s’arrete, vous n’en tirerez pas grand chose.

Et vous, souhaitez-vous vous lancer dans le blogging ? Y êtes vous déjà ? Avez-vous envisagé de vous lancer dans une activité moins simple mais plus concrète ?

2 commentaires »

  1. Jérôme 28 juillet 2014 à 10 h 44 min - Reply

    Salut Julien
    J’ai envie de rajouter un 4e point pour noircir le tableau : le Français (la langue hein, pas les Français).
    Les richissimes blogueurs à succès sont des anglophones. Forcément, la cible est énorme.
    Mais comme tu le dis, avec un blog en Français, beaucoup moins de lecteurs = beaucoup moins de revenus.

  2. Margaux #LaPouleMouillée 4 février 2015 à 12 h 24 min - Reply

    C’est vrai que pour vivre de son blog il est important de soigner son référencement SEO pour apparaitre en première page Google.
    Et même si la concurrence est rude peu de personne se consacre vraiment serieusement à son blog tu ne trouves pas?

Donnez votre avis »

Cliquez ici pour annuler la réponse.

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.