The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

7 principes fondateurs d’une Life List efficace

Par Julien Perret 10 décembre 2014 16
7 principes fondateurs d’une Life List efficace

Beaucoup d’entre nous ont déjà construit une Life List à un moment de leur vie pour répondre à la question “qu’est ce que je voudrais faire avant de mourir ?”. Pourtant, je suis en droit de me demander ce que deviennent vos objectifs au bout de quelques mois, voir de quelques années. Vous y êtes vous tenu ? Les avez-vous terminées ? Pour la plupart des gens que j’ai pu rencontrer, la Life List et les rêves qu’elle contient a été abandonnée au dépends du quotidien et de trop nombreuses réflexions. Finalement, ce n’est pas tant remplir une liste qui s’avère compliqué. C’est construire une liste d’expériences uniques que l’on s’engage à réaliser et à ne pas délaisser.

Je vous rappelle donc ici 7 principes basiques qui rendront votre Life List plus engageante et qui augmenteront considérablement vos chances de vous y tenir.

  1. Ayez l’intention de faire ce que vous écrivez : Une Life List est avant tout une liste d’intentions, pas une liste de souhaits similaires à celles que vous écriviez au père noël durant votre tendre enfance. La plupart des auteurs de listes ne se projettent pas dans l’avenir avec le désir réel d’accomplir les expériences inoubliables qu’ils écrivent. Ils se contentent de prendre une bouffée d’air de deux heures pour rêver en l’écrivant puis la laissent de coté. C’est simple d’écrire que l’on veut grimper l’Everest ou faire le tour du monde en vélo, mais est-on réelement prêt à se lancer dans une telle aventure, à payer le prix et à sacrifier plusieurs mois de sa vie pour atteindre cet objectif ? Ne pensez jamais « qu’est ce que j’aimerais avoir fait », mais « qu’est ce que j’aimerai faire » ! Un test ultime pour s’assurer du bien fondé d’un élément est de s’imaginer quelques instant vivre cet élément, avec tous les tracas qu’il pourrait générer. Un dernier exemple : j’ai vu l’expérience unique “être mordu par un serpent” dans quelques listes… pensez vous réellement qu’une fois face au serpent, l’intention et l’excitation de la morsure sera la même qu’au moment d’écrire la liste ?
  2. Assurez-vous de l’intégrité de votre liste : Votre liste doit être prise au sérieux, travaillée, modifiée au fil des années. Chaque élément de la liste doit avoir un sens profond à vos yeux, être mûrement réfléchi, et surtout ne pas être vague. « Parcourir le monde », « faire du sport tout les jours », « garder le contact avec mes amis » ne sont pas des éléments valables, ils sont trop vagues et il est difficile de réaliser dans quelle mesure ils sont ou ne sont pas accomplis. Soyez précis lorsque vous décrivez une expérience : Aller en vacance en Australie, apprendre à jouer 10 morceaux complets au piano, etc.
  3. Soyez audacieux mais réalistes : Une liste sans audace ne vous posera aucuns problèmes mais risque de vous ramener à votre point de départ. La plupart d’entre vous ont plus de 30 ou 40 ans devant eux pour venir à bout de leur rêves, c’est suffisant pour se permettre quelques ambitions ! Cela ne veut pas pour autant dire qu’il faille devenir irréaliste ; quelques exemples tirés de listes que les auteurs ont eu l’amabilité de partager avec moi : aller sur la lune, devenir joueur de football professionnel, gagner plus de 100 000 € par jour, visiter les 7 merveilles du monde (ndlr, la plupart ont disparues), devenir une rockstar. Loin de moi l’idée que ces choses soient impossibles, mais elles demandent un investissement de temps conséquent et une énorme dose de chance. Si l’une des expériences dont vous parlez demande que vous y consacriez 24 heures sur 24, vous n’aurez plus de temps pour les autres.
  4. Ne vous efforcez pas d’avoir exactement 100 éléments dans votre liste : La grande mode outre-Atlantique a été d’élaborer des listes de 100 ou 101 éléments. Je concède que c’est joli à regarder, mais les 20 ou 30 dernières expériences sont souvent sans interet et il ne fait aucun doute qu’elles ont été ajoutées pour combler le vide et arriver au nombre recherché.
  5. N’inscrivez pas une expérience pour pouvoir dire que vous l’avez faite : gravir l’Everest est probablement l’un des éléments les plus représentatifs de cette tendance, au même titre que « voir l’ensemble des sites du patrimoine de l’Unesco ». Honnêtement, l’ensemble des sites du patrimoine vous intéressent ? Réellement ?
  6. Méfiez vous des éléments pour lesquels vous n’avez qu’une seule et unique chance : Si vous avez décidé de voir la finale de la coupe du monde en 2014, que ferez-vous si vous êtes cloués sur un lit d’hopital ce jour la ? Ce genre d’expériences peuvent devenir impossibles puisque elles fixent une date unique de votre vie. Personne ne sait ce qui peut vous arriver dans 5 ou 10 ans.
  7. Assurez vous de pouvoir prendre du plaisir sur le chemin qui mène à la réalisation des expériences de votre liste : Il est hors de question de passer 99% de votre temps à souffrir pour réussir à réaliser l’un des éléments présents sur votre liste. N’oubliez pas que le bonheur naît du chemin qui mène à la réalisation des choses, pas de l’accomplissement en lui même. Vous regretterez probablement une vie ou la majorité de votre temps n’avait rien d’agréable, si votre objectif final est d’être patron d’une société du CAC 40, êtes vous certains de vouloir passer 30 ans à souffrir pour y arriver… ?

Une fois que vous maîtrisez ces éléments, il est réellement temps de passer à l’élaboration concrète de votre liste. Pour vous aider, vous pouvez consulter la page “créer ma liste” qui devrait fournir tout ce dont vous avez besoin pour y arriver! Si vous doutez encore de l’intérêt d’une liste de rêves, vous pouvez consulter “A quoi sert une Life List ?”

16 commentaires »

  1. Fred 6 août 2011 à 14 h 18 min - Reply

    J’ai commencé ma bucket-list le jour où j’ai attrapé un train sur le fil, un contrôleur jetant mon sac dans le wagon pendant qu’un autre tentait de scanner mon billet iDTGV alors que la sonnerie de fermeture des portes retentissait. J’avais beaucoup couru à Montparnasse dans les interminables couloirs du métro.
    Rien n’était fait exprès mais au final tout à concordé à la seconde près!

    A mon sens, il faut d’ailleurs y intégrer une réflexion à posteriori: quelles sont les points “déjà effectués” et qui mériteraient de figurer dans la liste si nous ne les avions pas encore entrepris?
    Bien sûr, notre vie se vit aujourd’hui, pour construire les projets de demain. Mais regarder dans le rétroviseur permet aussi de se dire qu’on a d’ors et déjà accompli des choses extraordinaires et donc de gonfler sa confiance en soi (on vise peut-être le Kilimandjaro, mais on a déjà gravi le Mont-Blanc, on ne part pas du niveau de la mer!).

    J’ai ainsi pu assister à Toulouse (en 99 de mémoire) à une éclipse totale de soleil, phénomène que je n’aurais pas eu l’idée de faire figurer dans ma liste (contrairement à une aurore boréale qui y figure…) alors qu’aujourd’hui je reconnaît (rétroactivement) le caractère exceptionnel de la chose!

    • Julien 9 août 2011 à 7 h 17 min - Reply

      Hello Fred, Tu as entièrement raison, certains evenements passés peuvent mériter d’y figurer, c’est le cas chez moi pour un nombre restreints d’éléments. Selon moi, chacun est libre de construire sa liste comme il l’entend (avec ou sans intégration du passé), l’important est qu’elle reflète ce qu’il a en lui. L’éclipse de 99… c’est celle qui devait faire tomber la station MIR sur Paris ? :)

  2. Guillaume de komment devenir riche 15 août 2011 à 10 h 27 min - Reply

    Hello Julien,

    TOP ton blog!!!
    J’adore ton concept et j’ai aussi ma bucket liste, je l’apelle mon cahier des 100 objectifs mais c’est pareil ;)

    • Julien 16 août 2011 à 10 h 01 min - Reply

      Merci pour ces encouragements Guillaume! J’espere que les autres vidéos te plairont! J’espere en placer une par mois!

  3. Marjoriee 14 janvier 2012 à 0 h 27 min - Reply

    Bonjour !
    Super idée, je ferais bientôt cette liste!
    Je suis d’accord avec le fait qu’il faille être réaliste, mais je pense qu’un ou deux souhaits quasi non réalisables ne sont pas de trop, histoire que cette liste fasse rêver, et qu’elle ne se transforme pas en un planning obligatoire.
    D’ailleurs, tu cites “aller sur la lune” mais “aller dans l’espace” fait partie de ta liste, ce qui est presque aussi irréalisable qu’aller sur la lune!
    Donc j’ai une question, si tu conseilles de ne pas mettre de choses irréalisables, que vas-tu faire pour aller dans l’espace? as-tu commencé ? (je sais pas, en devenant riche ou scientifique par exemple)
    Aller dans l’espace fera aussi partie de ma liste, même si ce n’est presque pas faisable, j’aime à penser que peut-être un jour..
    En tous cas, ce site est un joli boulot, et bravo pour tout ce que tu as déjà fait !

    • Julien 14 janvier 2012 à 2 h 19 min - Reply

      Merci pour ton long commentaire Marjorie !
      L’espace est dans ma liste parce que je pense qu’il sera un jour possible d’y aller. Quoi qu’il en soit, je mettrais tout de mon coté pour que cela arrive. Bien entendu, cela suggère un coup de pouce de la science (ou du loto!). L’espace est déjà accessible aux touristes fortunés après tout :)

  4. valerie 26 juillet 2012 à 17 h 58 min - Reply

    Merci pour ce site, je trouve que sa me pousse à me surpasser dans ma vie! J’ai presque finis ma liste et j’avoue que l’étape suivante pour réaliser mes rêves me rend fou de joie. Quand on ni pense, il y a peu de gens qui prend vraiment le temps de vivre. Par contre je dois dire que l’argent est une barrière énorme pour accomplir ses projets. Bref, bravo pour ton blog et bon succès pour ta liste. D’ailleurs, est-ce que je peux d’envoyer la mienne?

  5. Yann 6 septembre 2012 à 22 h 02 min - Reply

    Tout simplement merci… Pour tout excellente idée et excellent méthode!!!

  6. Emma 22 avril 2013 à 21 h 04 min - Reply

    Je n’ai pas pu m’empêcher de rire en lisant les premières lignes de ton post “Qu’avez-vous fait de votre liste ?”… Eh bien je ne sais pas!!! Je croix que je l’ai abandonnée dans mon ordi dont l’écran m’a laché il y a qq mois. Pourtant j’y pense à cette liste, mais tu as entièrement raison : la liste elle-même ne sert à rien si elle n’est pas accompagné d’un “plan d’action” pour commencer à avancer sur un ou quelques uns des projets! Bon, je vais commencer immédiatement ce plan par l’action n° 1 : retrouver ma liste et la remettre à jour… On ne se moque pas SVP!

  7. Xolali (Holali) 11 janvier 2015 à 10 h 07 min - Reply

    Salut,

    Merci pour ce projet. Je viens de tomber sur ton site par hasard et l’idée est vraiment géniale!

    Pour ma part j’ai commencé pas life liste en 1999, à l’âge de 15. Après avoir retrouver cette liste je me suis aperçu que j’avais réalisé 70% de mes objectifs! :-)

    Écrire un livre en faisait parti et c’est actuellement en préparation.

    Je suivrai à présent ton actualité Julien!

    A bientôt.

    Xolali du blog objectif-reussir.fr

Donnez votre avis »

Cliquez ici pour annuler la réponse.

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.