The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Y aller petit ou jouer gros ?

Par Julien Perret 12 janvier 2014 0
Y aller petit ou jouer gros ?

Il existe une question que tout entrepreneur se posera à un moment du développement de sa société, et à laquelle il n’existe pas de bonne ou de mauvaise réponse : faut-il jouer gros dés le début ou attaquer petit ?

Du coté de ceux qui veulent jouer petit, il y a les ardents défenseurs de la fameuse Lean Start Up. Dans la réalité, le concept de Lean n’oblige pas à ne pas investir gros dès le début, il force simplement à se poser les bonnes questions et à passer par un processus d’itérations pour toucher un marché le plus précisément possible. Il engage donc à limiter les investissements initiaux pour tester la réponse de ce même marché à différentes versions d’un produit que vous êtes en train de créer. C’est l’approche que j’ai suivie avec mon premier projet et qui m’a finalement plutôt bien réussi : 5 000 euros d’investissement initial pour u projet ayant généré pour sa première année près de 15 000 euros de bénéfice net.

Cette approche possède un avantage certain si vous souhaitez limiter les risques : l’argent que j’avais mis de coté est resté placé sur le compte sur livret que j’avais ouvert à l’époque et n’a jamais risqué d’être perdu. Il a même continué de me rapporter chaque année une petite prime liée au taux du dit livret. De plus, cette approche vous permet souvent de rester maitre du capital de ce que vous créez.

De l’autre coté, il y a l’approche lourde. Le projet de restauration dans lequel je me lance peut difficilement être abordé autrement puisqu’il requiert un investissement important d’entrée (vous ne pouvez pas tester votre idée en situation réelle sans posséder un fond de commerce, quoi qu’il existerait des solution si l’on cherchait vraiment, mais ce n’est pas le sujet du jour). Seulement, j’ai eu le tort de penser que le fait d’investir 20 fois plus que pour mon premier projet faisait de moi un “gros joueur”. Dans les faits, c’est la concurrence qui définit si vous êtes un gros joueur ou pas et si vous devez y aller gros ou petit.

Dans le monde de la restauration rapide, tout le monde démarre avec une enveloppe relativement importante, y aller gros, c’est se donner les moyens d’être au dessus du lot tant du point de vue du nombre de boutiques ouvertes que de la communication et du marketing. C’est pourquoi j’ai entamé des discussions avec des Business Angels depuis un mois, qui devraient, si elles aboutissent, donner un nouveau souffle à ce projet qui me passionne réellement. Cette décision m’obligerait à céder une partie des parts de la société que j’ai créée, ce que beaucoup d’entre nous, porteurs de projets, rechignent à faire. Mais la bonne question, c’est de savoir si vous préférez 100% d’une société qui vaut 1000 € ou 50% d’une société qui vaut 50 fois plus ?

J’ai toujours vu les choses en grand, et même si le fait d’y aller gros dès le départ n’est pas un gage de réussite, le fait d’y aller trop petit revient souvent à fixer des limites trop étroites pour l’avenir. En y allant gros, avec les contraintes que cela suggère, vous vous donnez la possibilité de tenter le tout pour le tout, c’est ce qui me motive à partager le capital de la société alors que celle ci n’a que quelques mois. Dans le fond, j’accepte de prendre le risque de me tromper sur mon concept, mais je n’accepterais jamais de rater car j’ai eu trop peur d’entrer à fond sur un projet…

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.