The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Pourquoi j’ai choisi de travailler de chez moi (pour l’instant…)

Par Julien Perret 29 avril 2013 1
Pourquoi j’ai choisi de travailler de chez moi (pour l’instant…)

Lorsque l’on devient entrepreneur, il est normal d’avoir régulièrement des décisions importantes à prendre. L’une de ces décisions est particulièrement structurante pour la suite de votre vie (tant professionnelle que personnelle), il s’agit du choix de travailler de chez soi ou depuis un bureau. J’ai personnellement choisi de travailler de chez moi, mais il ne s’agit en aucun cas de la meilleure solution. Cet article n’a d’ailleurs pas vocation à vous pousser vers l’une ou l’autre des solutions, mais simplement à vous donner quelques bonnes raisons de vous orienter et des moyens de faire le choix qui vous conviendra.

Considérer les aspects financiers. Ne pas dépenser inutilement, c’est probablement la raison première qui m’a poussée à travailler de chez moi. Au lancement de mon entreprise, l’idée d’une location de bureau à Paris me semblait inabordable au regard des prix pratiqués dans la capitale. Vous noterez néanmoins que cette question diffère grandement lorsque vous changez de ville ou de région. Une location de bureaux à Lyon ou à marseille revient à un prix plus abordable qu’à Paris. Quoi qu’il en soit, vous devez prendre en compte la question financière dans votre business plan et bien accepter le fait qu’en prenant un bureau, vous attaquez directement votre trésorerie durant vos premiers mois d’activité. Il existe des solutions peu onéreuses pour les entrepreneurs qui souhaitent démarrer dans un bureau, notamment les incubateurs de start ups qui vous proposent un espace à prix réduit.

Considérer votre vie privée. Êtes-vous réellement capable de faire la part des choses entre votre travail et votre vie privée. Je pensais l’être il y a un an, mais les premiers mois d’activité m’ont démontré que cela n’était pas aussi évident qu’on veut bien le croire. Lorsque vous devez finir une tâche et que votre ordinateur n’est qu’à quelques centimètres de votre lit, il est très facile de franchir la limite qui sépare votre vie privée de votre vie professionnelle. Or si vous la franchissez une fois, vous la franchirez tout le temps. Votre capacité de concentration doit elle aussi être prise en compte. Certains d’entre vous sont incapables de se concentrer chez eux !

Considérez votre image. L’image que vous souhaitez donner à votre activité est probablement le troisième critère important à prendre en compte pour choisir d’où vous travaillerez. Si vous avez besoin de recevoir des clients ou de travailler avec une équipe, il y a fort à parier que votre chez-vous ne conviendra pas au bout de quelques mois. Vous aurez donc besoin de trouver un local professionnel pour réunir l’équipe et donner une image plus rigoureuse à votre entreprise.

Travailler de chez moi ou pas ? La réponse n’est pas toujours aussi évidente qu’il n’y parait, et je vous recommande vivement de creuser ces trois dimensions avant de faire votre choix. Certains s’arrêtent à l’une d’entre elles et finissent par s’en mordre les doigts. Et vous, aimeriez-vous travailler de chez vous ou préférez-vous séparer clairement votre lieu de travail de celui où vous vivez ?

One Comment »

  1. Khalid 8 mai 2013 à 13 h 06 min - Reply

    Bonjour Julien,
    Merci pour cet article.
    Pour ma part, j’envisage de nomadiser mon activité pro (développeur info) en travaillant de chez moi (entre autres).
    Pour ne pas être tout le temps à travailler de chez soi justement (et alors franchir la limite pro-perso pour aller dans son lit tout proche du bureau par exemple), on peut aussi aller travailler dans des espaces de coworking qui réunissent des freelances. C’est une occasion de rencontres et qui sait, de partenariats professionnels.
    Il y a l’option des télécentres qui sont des espaces dédiés aux télétravailleurs. Egalement, les médiathèques, bibliothèques,….
    Tout ça, dans l’idée bien sûr de rompre la solitude, la routine,… qu’on peut vivre en travaillant toujours de chez soi et éviter le 9h-19h dans un bureau à 2 h de RER, et le planing rigide qui va avec.

    Khalid H.

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.