The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Le lancement n’est que le commencement

Par Julien Perret 22 février 2013 7
Le lancement n’est que le commencement

Il y a un peu plus de 30 jours, je lançais officiellement mon projet DirectOsteo après quasiment 12 mois de réfléxion et de travail acharné. Vous êtes nombreux à avoir déjà entendu parler de ces lancements incroyables orchestrés par vidéos interposées qui permettent de réaliser 20 000 euros de chiffre d’affaires en une semaine (et plus rien ensuite), et bien figurez-vous que lorsque l’on sort des cercles très privés des formateurs qui possèdent un blog et un statut d’idole, ces lancements n’ont quasiment aucune utilité, quoi qu’on veuille bien vous en dire.

Certains d’entre vous penseront en lisant ces mots que je me suis lancé en suivant une belle formation afin d’accompagner le lancement de ma plateforme, ils se tromperont. Tout le savoir concernant ces soit-disant super lancement est disponible sur internet, il suffit de chercher un peu à droite et à gauche pour le trouver. Non le problème, c’est que cette méthodologie bien taillée et construite sur des outils marketing relativement efficace ne s’adapte pas à n’importe quelle situation, et ce pour plusieurs raisons.

Personne ne vous attends

Pour préparer mon lancement, j’avais récolté les emails de 300 pré-inscrits et relayé mon message via une dizaines d’ambassadeurs chargés d’en parler à leurs confrères. Le produit était la, il était convaincant, bien au dessus des standards du marché et à un coût relativement acceptable. Mais le fait est que personne ne m’attendait, pas même ceux qui s’étaient pré-inscrits en passant par la au cours d’un long dimanche d’hiver.

Soyons clairs, lorsque vous lancerez votre produit ou service, qu’il provienne d’un blog ou d’ailleurs, personne ne vous attendra. A moins de vous octroyer les services d’un super gourou capable de promettre à ses fans que votre produit est absolument génial, vous n’arriverez pas à réaliser un chiffre d’affaire mirobolant en partant de rien. Les gourous d’internet jouent avant tout sur la non-réfléxion de leurs adorateurs pour vendre n’importe quoi à n’importe quel prix. Aucune règle de business classique n’est respectée dans leur mode de fonctionnement. Si 95% de leurs clients n’atteignent pas les objectifs espérés, ils continueront néanmoins à croire que c’est parce qu’ils ont mal suivi les conseils de leur expert.

Quel que soit le système que vous souhaitiez lancer pour financer vos rêves, attendez-vous à tomber sur une clientèle hautement plus exigeante et difficile d’accès. J’étais à une réunion d’entrepreneurs il y a trois semaines et j’ai réalisé que personne n’avais connu de départ fulgurant. Pas même ceux qui surfent aujourd’hui sur la vague du succès. Pour construire une image et donner confiance à vos futurs clients, il faut du temps et de nombreux efforts !

Capture d’écran 2013-02-20 à 09.48.10

Le gros de votre travail ne fait que commencer

Il est assez normal de se dire que le gros des efforts est passé lorsque l’on a travaillé dur pendant plus d’une année sur un projet et que celui-ci voit le jour. Beaucoup d’entrepreneur s’arrêtent d’ailleurs à ce stade en espérant que tout marchera sans eux. Mais le fait est qu’au moment du lancement, tout ne fait que commencer !

D’une part, il y a peu de chance que la masse critique correspondant aux revenus dont vous rêvez soit atteinte durant ce premier mois. Certains connaissent des trimestres entiers à ne voir que quelques dizaines d’euros alimenter leur compte en banque. Malgré la deception du lancement dont nous parlions juste au dessus, je m’en suis finalement sorti convenablement avec un chiffre d’affaires situé aux alentours de 25% de mon objectif à moyen terme. C’est un bon départ, mais c’est loin d’être suffisant. C’est après votre lancement que la mise en place de vos stratégies marketing et commerciale commence.

Par ailleurs, vos premiers clients risquent fortement d’avoir des attentes et des insatisfactions. Un produit ou service développé pendant 12 mois est forcément imparfait puisqu’il n’a jamais été en confrontation directe avec le marché. J’ai travaillé pendant près de 6 mois avec des ostéopathes pour faire de DirectOsteo une plateforme ‘parfaite’. 6 mois de développements supplémentaires et de changements qui ont entièrement transformé la première version du site. Néanmoins, lorsque vos clients commencent à payer, ils deviennent plus exigeants. Même si le travail en amont à payé, 10% de mes clients m’envoient régulièrement des demandes d’améliorations auxquelles je me dois de répondre au mieux. C’est ainsi que s’engage le processus de fidélisation. Si j’avais choisi de laisser ces clients de coté, j’aurais mis l’avenir de la plateforme entre parenthèses.

Je vous recommande d’ailleurs de relire un article ou je parlais de stratégie de fidélisation client qui vous donnera quelques astuces pour y parvenir.

Pour résumer, j’en reviens à l’un des principes auxquels je tiens le plus : tout s’obtient à force de travail et de persévérance. N’imaginez pas réussir en vous croisant les pouces sous les cocotiers de république dominicaine. Votre réussite est le fruit d’un processus au cours duquel rien ne peut être négligé. J’imagine que vous ne vous laissez pas prendre par les fenètres pop up qui vous laissent miroiter 500 euros par jours sur des sites de casino en ligne grâce à une technique incroyable (ces pages sont majoritairement tenues par les casino eux-mêmes pour ramener des clients sur leur site). Alors ne vous laissez pas non plus avoir par des méthodes qui vous permettraient de passer instantanément de 0 € à 100 000 €. Le succès n’arrive jamais par magie.

7 commentaires »

  1. Xavier 22 février 2013 à 16 h 20 min - Reply

    Je vois qu’une fois de plus on est sur la même longueur d’onde :)

    Dans un article où je présente mon dernier projet ma conclusion est la suivante “Aujourd’hui, la « machine » est en place, maintenant, le plus dur reste à faire. …”

  2. Jordane de MonBonPote.com 22 février 2013 à 17 h 25 min - Reply

    Salut Julien! Comme d’habitude article plein de sens et qui résonne en moi! C’est bien connu le plus dur dans la vie c’est de se lancer après tout est une question d’équilibre.

    A bientôt

    Jordane de MonBonPote.com

  3. Pascal 23 février 2013 à 10 h 23 min - Reply

    Que cela fait du bien de lire un point de vue alternatif aux lancements orchestrés. Ces lancements ressemblent beaucoup à du matraquage qu’à de la vente.

    Et puis le gros point noir que j’ai remarqué chez TOUS les blogueurs marketeurs qui ont oublié un point essentiel : la pédagogie.
    Ils cherchent d’abord à vendre avant de transmettre, d’enseigner leurs savoirs. Quand on lit entre les lignes, on devine l’intention de leurs auteurs : vendre.
    Je préfère pour ma part écrire des articles de qualité et ensuite être capable de répondre à une demande.

    Un article plein de bon sens, comme souvent d’ailleurs ^^

    • Julien Perret 11 mars 2013 à 14 h 59 min - Reply

      @ Pascal, merci pour ton retour. Je pense même que cela va au dela de la pédagogie, je trouve surtout qu’on retrouve la plupart du temps un manque criant d’expérience ou de mise en pratique. Former une personne, c’est la suivre et l’aiguiller, pas lui demander de calquer sur vous !

  4. Arthur 23 février 2013 à 23 h 27 min - Reply

    Ca me fait penser une règle de planning pour les projets : on mets 20 % du temps d’un projet à en accomplir 80% et 80% du temps à accomplir les 20% restants.

    Pour les formations qui promettent de gagner 500 euros par jour en ne travaillant quasiment pas, il n’y a qu’une solution : Vendre également des formations aux internautes en promettant une solution qui va leur faire gagner 500 euros par jour
    A+
    Arthur

  5. Célia Bara 20 mars 2013 à 17 h 12 min - Reply

    Heureuse de te retrouver. Ton blog est extra. Biz

  6. Dominique 15 avril 2013 à 16 h 35 min - Reply

    Le titre de ton article montre à quel point le chemin est long, très long.
    Il est bon de le rappeler, pour ceux qui seraient tenté de baisser les bras car, à moins de se positionner dans une niche peu rentable, la persévérance est de mise.
    Le travail et seul le travail paie à long terme.

    Merci Julien pour ton retour très constructif.

    Dominique

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.