The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Entrepreneurs : limitez votre dépendance !

Par Julien Perret 11 juin 2013 2
Entrepreneurs : limitez votre dépendance !

L’indépendance peut sembler être une évidence lorsque l’on devient entrepreneur. Après tout, l’entrepreneur c’est un chef d’entreprise, le porteur d’un projet d’entreprise en phase de démarrage ou dirigeant d’une entreprise établie, à laquelle le plus souvent il s’identifie étroitement et personnellement. Tout porte à croire que ce même dirigeant ne dépend de personne lorsqu’il prend ses décisions puisqu’il tient la barre de son navire. Mais l’indépendance ne se résume pas au simple fait d’avoir échappé au salariat.

Lorsque vous créez une entreprise, un système complexe, vous créez une multitude de dépendances sur lesquelles sont bâties vos libertés et vos revenus. Cela peut sembler contradictoire, mais il n’en est rien. Exemple le plus simple, si vous souhaitez vendre un service que des employés réaliseront pour vous, vous êtes non seulement dépendant des employés qui réalisent ce service (la qualité du rendu dépend de leur travail, vous devez leur payer un salaire, etc.) mais aussi de votre client (puisque c’est lui qui vous paye et qu’il peut à tout moment décider de prolonger votre contrat ou d’y mettre un terme). Si votre système est relié à internet, vous êtes dépendant du débit et de la qualité des serveurs. Si votre système nécessite des investissements, vous êtes dépendant de votre banque  (et redevable par le même principe).

La dépendance a des effets pervers. Non seulement elle vous retire le sentiment de liberté auquel vous aspiriez en entament votre carrière de dirigeant, vous reliant à de multiples contraintes quotidiennes et vitales. Pire encore, elle peut rapidement devenir une faiblesse. Si 80% de votre chiffre d’affaire dépend d’un client, vous risquez de ne plus survivre si ce dernier décide qu’il n’a plus intérêt à travailler avec vous. Si vos salariés ont des compétences particulièrement uniques et fondamentales pour votre système, le fait de les perdre peut mettre en péril votre avenir.

La dépendance n’est pas évitable. Elle est une donnée fondamentale de votre fonctionnement. Le fait d’être indépendant est d’ailleurs une illusion à moins d’être rentier et de ne rien devoir à personne. La question n’est  donc pas tant de savoir comment devenir indépendant, mais bien de comprendre dans quelle mesure vous pouvez limiter votre dépendance. Même si chaque système est unique et fondamentalement différent de n’importe quel autre, il existe quelques règles à suivre pour limiter vos dépendances et affirmer votre liberté d’entrepreneur.

La première concerne votre chiffre d’affaire. Tâchez au possible de réfléchir à la manière dont il est dépendant d’un certain nombre de paramètres. Avez-vous un client majoritaire ? Existe-t’il des éléments de contexte probables qui pourraient impacter vos revenus ? Ma carrière d’entrepreneur m’a mis face à un cas de conscience en avril dernier lorsque j’ai réalisé qu’une grande partie de mon chiffre d’affaires était liée au référencement de ma plateforme DirectOsteo. En perdant 30% de mon trafic avec le nouvel algorithme de Google, j’ai mécaniquement perdu 30% de mes revenus. J’ai la chance de ne pas êtres dépendant de mes revenus (pas de salariés, et des coûts relativement faibles à ce jour), ce qui me permet d’absorber la vague. Néanmoins, on parle de 30% de chiffre d’affaires envolés en moins d’un mois. J’ai depuis choisi d’alimenter les revenus du site par d’autres sources plus résiliantes au trafic et de créer une plateforme similaire référencée sur d’autres mots clés afin d’éviter un jour de perdre 60% de mon chiffre d’affaires du jour au lendemain. Autre exemple : regardez le nombre d’usines de composants pour voiture qui ferment actuellement parce que Renaut et Peaugeot ont choisi de fabriquer en Europe de l’Est. En perdant ces deux clients, la plupart des fournisseurs français s’étouffent sans aucune chance de sortie.

La seconde concerne vos coûts. Vous devriez réfléchir à la structuration des coûts de votre entreprise. Quels sont les postes de coûts les plus importants ? Existe t’il des raisons pour que ces coûts explosent de manière imprévue ? Êtes-vous soumis à une proportion importante de coûts fixes qui ne décroitrons pas si votre chiffre d’affaires diminue ? Les coûts souvent négligés par les jeunes entrepreneurs sont pourtant une affaire à prendre très au sérieux  Il ne faut pas oublier que vous vous rémunérer sur de la marge et non sur du chiffre d’affaires.

Prenez le temps de réfléchir à la manière dont vous fonctionnez afin d’éradiquer au possible les dépendances auxquelles vous êtes assujetti  Si vous êtes encore en réfléxion avant de créer, ce sujet doit être mis au coeur de vos pensées tant il aura une influence sur votre avenir.

2 commentaires »

  1. Xavier 11 juin 2013 à 13 h 58 min - Reply

    Et encore, même quand on est rentier on est dépendant des taux d’intérêt que l’on va réussir à trouver / toucher ou des loyers que voudront bien nous verser nos locataires … ou autre :)

  2. samuel@entrepreneur d'internet 16 juillet 2013 à 14 h 20 min - Reply

    Nous sommes tous dépendant de quelque chose.

    Pour notre entreprise, il est judicieux de ne pas croire que tout sera toujours rose; mais plutôt de prévoir des moyens de subvenir aux périodes difficiles en réalisant des économies ou en multipliant nos sources de revenus.

    Amicalement,
    Samuel

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.