The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Surmonter la peur de changer de vie

Par Julien Perret 26 février 2013 4
Surmonter la peur de changer de vie

Si vous avez clairement compris la taille du fossé qui se dresse entre votre vie actuelle et celle dont vous rêvez, vous savez pertinent qu’il va falloir sauter à un moment ou à un autre. Or beaucoup d’entre vous ressentent déjà la peur à l’idée d’effectuer ce grand saut vers l’inconnu. Elle se manifeste sous forme de questionnements multiples, d’anxiété, ou d’arguments construits pour vous faire croire que vous n’êtes pas si mal que cela là où vous êtes aujourd’hui.

Cette peur est indissociable d’un changement de vie, car le risque est indissociable du changement. Ceux qui vivent de grandes choses prennent tous un risque fondamental : celui de ne pas réussir. Plus vous souhaiterez vous éloigner de votre vie actuelle, plus le risque sera grand.

Surmonter la peur en comprenant ce qu’elle augure

Cette peur qui vous rebute est pourtant le signe de grandes choses qui vous attendent. A force de vous focaliser sur elle, vous perdez le sens de ce que vous pourriez obtenir si vous réussissez. Mais ce n’est pas tout.

De cette peur qui vous hante naîtra forcément le plaisir de vous sentir vivre. C’est en prenant ces risques qui vous rebutent tant que vous finirez par réussir à sortir de votre routine quotidienne, de cette vie que vous voulez tellement fuir. Ceux qui pratiquent la chute libre le savent bien : dés lors que l’on a quitté la sécurité de l’avion dans lequel on se trouvait, la peur disparaît pour laisser place à un plaisir entrainant. Que vous vous dirigiez vers la réussite où vers l’échec, la route que vous empruntez va vous plaire.

C’est d’ailleurs ce que j’entend dans la bouche de tout ceux qui ont choisi de quitter leur job pour vivre quelque chose de différent : « pour rien au monde je ne voudrais revenir à ma situation passée ». Certains d’entre eux sont pourtant à des kilomètres du succès où ont accepté de diviser leur salaire par deux pour y arriver. Mais le fait est que le fait d’avoir surmonter la peur qui les hantait leur a rappelé ce qu’était la vie.

Surmonter la peur en contrôlant ses risques

Toutes mes réflexions m’ont d’ailleurs poussé non pas à essayer de faire disparaître le risque, mais à me donner des filets de sécurité là où il est possible d’en avoir. Le simple fait d’investir peu d’argent sur mon projet est une sécurité. Il m’évite de me retrouver sur la paille en cas d’échec et me permettra de repartir quasiment de la où j’en étais si jamais je n’arrive pas à atteindre l’autre coté du fossé. Pour l’anecdote, il m’avait d’ailleurs été proposé un autre projet extrêmement porteur il y a environ 6 mois, mais qui demandait un investissement massif et le recrutement de nombreuses personnes sans aucune garantie de réussite. J’ai choisi de ne pas m’y attarder car il constituait un véritable saut sans filet et sans parachute qui aurait pu m’amener très haut… ou très bas.

Vous noterez que le risque ne disparaît jamais. Le fait d’avoir investit peu d’argent me conduit à prendre d’autres risques, dont celui de devoir tout maîtriser l’ensemble des composantes techniques du projet que je développe par moi même alors que je n’avais aucune compétence au départ. La logique est en fait de faire disparaître les risques pesants, quitte à en prendre d’autres qui ne mettront pas en péril le socle sur lequel repose votre vie actuelle.

Si la pire chose qui puisse vous arriver est de retourner à votre situation actuelle, l’échec pourra être déplaisant mais ne vous détruira pas. Il se contentera de vous ramener là d’où vous venez. Comparez votre changement de vie à l’escalade d’une paroie rocheuse. Plus le sommet est haut, plus vous prenez un risque important. Votre peur de la hauteur tentera de vous obliger à rester au sol tout comme votre peur du changement tentera de vous faire oublier la vie de vos rêves. Mais le plus important, c’est qu’une fois lancé, si vous avez correctement balisé votre chemin et sécurisé votre montée, vous ne pourrez jamais faire de chute mortelle.

Bien peser l’importance de ma prise de risque

Le dernier point sur lequel je souhaite insister, c’est celui de l’importance de votre prise de risque de départ. Votre nouvelle vie n’a pas besoin de se construire en une seule fois, vous pouvez tout à fait choisir de limiter les risques que vous prenez en limitant la taille des fossés que vous souhaitez franchir. Vous aurez moins de mal à surmonter la peur si vous n’avez pas à réaliser le grand saut du premier coup.

Un exemple simple certains d’entre vous ont probablement la possibilité de réaliser la plupart de leurs rêves en gagnant simplement quelques centaines d’euros supplémentaires chaque mois. Dans ce cas, l’idée de quitter leur job pour recommencer à zéro et se lancer dans l’entrepreneuriat n’est pas une nécessité. Pourquoi ne pas simplement franchir un premier cap tout en gardant le filet de sécurité que représente votre job actuel puis réfléchir dans quelques années aux moyens de franchir le second cap.

Finalement, il existe probablement de nombreux compromis à prendre pour créer des paliers entre votre situation actuelle et celle dont vous rêvez. Certains préféreront commencer par augmenter leurs revenus, d’autres par augmenter leur temps libre, d’autres choisiront simplement de faire quelque chose qui leur plait plus pour commencer.  Si vous n’arrivez pas à mettre le pied dans votre nouvelle vie, vous allez donc devoir prendre une décision sur l’étape que vos souhaitez accomplir en priorité afin de limiter vos risques. Cette décision est essentielle, elle trace les premiers kilomètres de votre nouvelle vie. Vous ne devrez pas revenir dessus au bout de quelques semaines.

4 commentaires »

  1. Jordane de MonBonPote.com 28 février 2013 à 14 h 03 min - Reply

    Salut Julien,

    Tout ça est du ressort de la construction de sa vie. Je me contentai de ma petite maison de paille avant, maintenant je me lances dans la construction d’une plus grande.

    Cette maison c’est ma propre vie que je me construit. Je suis à la base consultant en conduite du changement, je suis bien placé pour remarquer que les gens ont peur du changement, peur de perdre leur confort, peur d’avoir peur…

    Ca vaut parfois la peine de perdre des billets pour avoir des calots. Il faut savoir comme tu dis évaluer ce qu’on a y gagner et la taille du fossé.

    J’ai fait ca par étape:
    Où j’en étais
    Apprendre à avoir confiance en moi
    Construire ma vie et maintenant en tirer le meilleur partie…

    Je suis au commande le meilleur est à venir…

    A+

    Jordane de MonBonPote.com

  2. Jordane de MonBonPote.com 8 mars 2013 à 13 h 36 min - Reply

    Tu m’en as inspiré un article que j’ai fait la semaine dernière et qui m’a amené 1400 vues le voici: http://www.monbonpote.com/on-veut-tous-changer-de-vie/

    Enjoy

    Jordane

  3. Enzo Ventura 3 avril 2013 à 14 h 04 min - Reply

    Bonjour Julien,

    Voilà un article qui devrait figurer en t^te de liste, que ce soit pour changer de vie ou pour appliquer la loi d’attraction ou simplement pour vivre au quotidien.
    La peur, notre meilleur et pire enemie.
    Elle répertorié en 6 catégorie par Napoléon Hill :

    La peur de la pauvreté,
    la peur de la critique,
    la peur de la maladie,
    la peur de perdre l’objet de son amour,
    la peur de la viellesse,
    la peur de la mort

    Ce qui permet de détecter la peur c’est le doute.
    Le doute engendre la peur, il représente également le manque de foi ou de confiance en soi, ce qui n’est pas pareil.

    Si vous doutez, vous avez peur et il est indispensable de s’en guerir.

    Bien vu Julien

  4. Lilie 25 avril 2013 à 14 h 26 min - Reply

    C’est justement le doute qui nous permet d’avancer, d’évoluer me semble-t-il. Faut-il vraiment en guérir ? Pas si sûre… Même si le doute peut être paralysant, il peut aussi être le point de départ d’une nouvelle vie, et donc de changements ! L’essentiel est de ne pas rester bloqué à cette étape..

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.