The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Procrastination et changement de vie

Par Julien Perret 9 avril 2013 11
Procrastination et changement de vie

Si vous souhaitez changer de vie, votre plus grand ennemi n’est pas le manque de soutien de votre entourage. Ce n’est pas non plus votre manque de confiance ou de connaissances dans le domaine auquel vous vous attaquez. Votre plus grand ennemi pourrait bien être la procrastination, un phénomène de plus en plus répandu qui nous  touche de plus en plus facilement à l’époque d’internet, des réseaux sociaux et du travail non manuel. Selon des chercheurs canadiens, près de 95% de la population en serait atteinte, dont 20% de manière chronique.

Une personne qui procrastine a peu de chances de venir à bout d’un processus de changement de vie. Le nombre de tâches qu’elle aura à gérer au quotidien et d’éléments par lesquels ne pas se laisser dépasser va rapidement lui faire perdre confiance en sa capacité à réussir et ternir tous ses espoirs de réaliser de grandes choses un jour dans sa vie. La procrastination va vous obliger à travailler dans l’urgence au détriment d’une bonne organisation et d’une concentration à toute épreuve. Rapidement vous allez devenir un symbole du travail bâclé et devenir exaspérant pour les gens qui cherchent à travailler avec vous, et pour vous même.

D’où provient la procrastination ?

Le problème de la procrastination est souvent bien mal traité. Contrairement à ce que vous pouvez vous imaginer, il n’est pas lié à la gestion directe des délais ou au manque de choses à faire. La procrastination est avant tout un problème de self contrôle. C’est la capacité à agir sur soi-même pour s’autoréguler qui permettra d’en venir à bout. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si les sujets de l’étude citée plus atteints de procrastination chronique était aussi les plus grands fumeurs et buveurs d’alcool.

Pour lutter contre la procrastination, il va falloir comprendre où s’enracine ce phénomène et comment lutter contre ses causes profondes. Selon Piers Steel, auteur du livre L’Équation de la procrastination, le phénomène aurait trois racines principales, qui correspondent toutes à un manque de motivation. Tout d’abord, des problèmes d’anticipation et un manque d’espoir dans sa propre réussite : le procrastinateur s’attend à échouer dans sa tâche, et donc il ne l’accomplit pas. Il s’agit d’une forme de manque de confiance en soi. Il cite ensuite le manque de considération pour ce que l’on est en train d’accomplir et l’excès d’impulsivité et d’action non réfléchies.

Cet excès d’impulsivité peut vous sembler étrange, mais c’est le même phénomène qui poussera certains d’entre nous à chercher toujours l’argent et la réussite faciles. Pourquoi ? Parce que le bonheur ne peut pas attendre et qu’il est hors de question de se laisser entraîner dans des tâches contraignantes en espérant être récompensé plus tard durant le processus. Vous noterez que ce dernier point est relativement lié à la motivation. Ce qui nous ramène au changement de vie considéré comme un processus et non comme un événement. Si vous attendez l’événement, vous risquez fort de procrastiner, si vous considérez que chacune de vos actions nourrit un processus amusant réduisant le chemin qui vous sépare de vos rêves, vous avancez efficacement.

procrastination2

Comment s’en sortir concrètement ?

Comme nous l’avons vu plus haut, la procrastination provient souvent d’un mélange entre manque de contrôle sur soi-même et le manque de plaisir au quotidien. Une grosse partie du travail se jouera donc dans votre esprit sans qu’aucun conseil ne puisse vous aider. Vous allez devoir apprendre à vous contrôler, à travailler avec vous même et à vous amuser dans ce que vous faîtes. Néanmoins, il existe quelques moyens concrets de favoriser ce changement de mentalité que nous allons découvrir ensemble et que vous pourrez mettre en application lorsque vous manquez d’efficacité.

  1. N’oubliez pas vos plans d’actions hebdomadaires et quotidiens. Pour apprendre à vous contrôler, il n’existe rien de pire que d’avoir des échéances à long terme. J’ai beau être extrêmement efficace, il m’arrive d’être attiré par des distractions extérieures à mon travail et de devoir lutter pour avancer. Dans ces moments la, mon allié le plus précieux sera toujours mon planning de la journée. En fixant des choses concrètes à terminer pour le soir même, je m’oblige à ne pas les reporter au lendemain. Mon esprit part du principe que si ces choses ne sont pas terminées à 20h, je devrais travailler durant la soirée pour les réaliser. L’idéal est d’ailleurs de se fixer ses échéances la veille au soir pour éviter de souffrir du manque de motivation du réveil.
  2. Changez d’environnement. Votre espace de travail est structuré de la même manière que votre esprit. Si vous laissez votre environnement sans dessus-dessous, vous risquez de laisser votre esprit partir dans tous les sens aussi. Votre environnement, c’est aussi le bureau de votre ordinateur. Si facebook ou les journaux en ligne sont accessibles en un clic, vous allez prendre le reflexe d’aller y faire un tour toutes les cinq minutes. Faîtes disparaître les liens directs et les applications de votre téléphone portable pour ne plus être tenté en permanence. Votre esprit doit apprendre à se contrôler dans de bonnes conditions. Vous pouvez aller jusqu’à couper le son de vos messageries téléphonique et email afin de ne plus être dérangé durant vos tâches importantes. Rien ne doit pouvoir perturber votre course.
  3. Fréquentez des personnes qui vous motivent à l’action et à la réalisation de votre projet. La communauté The Life List est la pour vous aider au quotidien. Il n’y a rien de pire que de rester seul concentré sur son projet pour perdre sa motivation avec le temps. Vous avez besoin de fréquenter des gens qui réussissent, et des gens qui se battent pour réussir comme vous le faîte actuellement. L’idée fondamentale est de vous convaincre que vous ne travaillez pas dans le vent, que ce que vous faîtes à un sens et pourrait vous conduire vers la liberté que vous espérez.
  4. Partagez vos objectifs. Chaque semaine, inscrivez vos objectifs globaux sur le site afin de vous rendre redevable vis à vis des autres. Encore une fois, cette action vous donnera plus de moyens de contrôler votre esprit lorsque celui-ci partira à la dérive. Si les autres participants avancent alors que vous prenez du retard, vous vous mettez dans une posture difficile et risquez de ne plus pouvoir les rattraper. Utilisez toujours les outils à votre portée pour annoncer clairement vos objectifs et vous rendre redevable de ce que vous tentez. Si cela ne vous suffit pas, trouvez un espace de travail commun avec d’autres entrepreneurs et motivez-vous les un les autres.
  5. Rappelez-vous que certains ont déjà suivi la même voie que vous avec succès. L’objectif est une nouvelle fois de vous faire réaliser que vous ne travaillez pas pour rien, que le processus que vous suivez vous amène quelque part et que votre quotidien a du bon.

N’oubliez jamais que vous êtes votre pire ennemi sur votre route vers le succès. La plupart des bonnes idées lancées par des entrepreneurs ou des projets de changement de vie n’aboutissent jamais parce que l’exécution s’est mal déroulée. La procrastination est rarement la seule cause directe d’un échec, mais elle fait toujours parti du lot.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, l’un des séminaires du programme changer de vie sera consacré à l’efficacité et à l’organisation. Vous y apprendrez de quelle manière organiser un projet de grande ampleur et transformer une montagne de une multitude de tâches quotidiennes simples et concretes.

11 commentaires »

  1. Anne-Laure 9 avril 2013 à 14 h 44 min - Reply

    Voilà un article qui va en aider plus d’un à se défaire de la procrastination. Je me laisse facilement distraire quand j’ai l’ordi allumé, je perds donc énormément de temps à surfer ce qui rend mon ratio temps/travail bas. Je travaille dessus mais c’est loin d’être évident!

  2. Jerome @ changer de vie par l'action 9 avril 2013 à 19 h 01 min - Reply

    Salut à tous les deux.
    J’étais comme toi Anne-Laure : la tentation de jeter un coup d’oeil sur l’ordi réduisait considérablement le temps de travail pendant lequel j’étais efficace.
    Mais j’ai résolu le problème en 1- mettant l’ordi de côté et 2- utilisant les flux RSS qui me permettent de faire en 1 fois le tour des sites qui m’intéressent.

    • Anne-Laure 9 avril 2013 à 22 h 40 min - Reply

      Salut Jérome,
      Merci pour l’info, je vais m’informer sur le flux RSS, peut-être que cela résoudra une partie de mon problème.

  3. Emmanuelle 9 avril 2013 à 21 h 07 min - Reply

    Il y a juste un détail. On voit partout ce mot “procrastination”. C’est un effet de mode ou quoi ? Avant on entendait “atypique” ou en encore “pseudo” dans chaque conversation. A croire que notre esprit est cloisonné et qu’il renferme un mot attraper au vol et qu’il l’utilise jusqu’à l’user, alors que la langue française est dotée milliards de mots. Bref ce n’est pas le sujet mais j’avais juste envie de plaisanter un peu avec ça.

  4. Stéphane@economiser simplement 11 avril 2013 à 1 h 29 min - Reply

    Super article, je rajouterai une astuce que j’utilisai pour lutter contre la procrastination, la récompense à retardement! ce n’est pas une bombe :) par exemple, si je dois faire du sport, je laisse remplir la baignoire et je pense à l’eau chaude pendant la séance. La récompense se construit le temps que je finisse, efficace! bonne chance à tous

  5. savoir economiser 11 avril 2013 à 9 h 06 min - Reply

    Merci pour cet article qui va surement un peu m’aider a arreter cet satanee procostination :)

    Et surtout un grand merci a jerome pour son commentaire… les flux RSS vont certainement enormement m’aider a rester concentrer !

  6. stephane@moins depenser 17 avril 2013 à 0 h 54 min - Reply

    il faut tout de même avouer que malgré les astuces et les conseils qui sont donnés, la personne concernée a besoin de faire des efforts considérables

  7. sté@geste ecolo 17 avril 2013 à 22 h 46 min - Reply

    Haha Emmanuelle, bien vu de pointer ça ! Que pensez vous de la pseudo procrastination ?

    • Emmanuelle 29 avril 2013 à 14 h 03 min - Reply

      Je pense qu’elle est atypique :-D

  8. Cécilee 7 mai 2013 à 10 h 27 min - Reply

    Dans ma vie pro je ne remets pratiquement rien à plus tard mais dans ma vie perso impossible de faire ce qui doit être fait en temps et en heure, et ce malgré des plannings précis..
    Serait ce un manque e considération pour ma vie perso ou par manque de motivation ou de respect ?
    Je n’arrive pas à savoir

  9. Fati 12 mai 2013 à 14 h 49 min - Reply

    Bravo pour cet article…

    Tu as bel et bien décrit les bonnes bases pour vaincre ce fléau qu’est la procrastination et qui nous concerne tous…

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.