The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Devenir riche en ne bossant que 2 heures par jour ?

Par Julien Perret 16 octobre 2013 1
Devenir riche en ne bossant que 2 heures par jour ?

J’aimerais traiter rapidement du dilemme par lequel vous êtes forcément passés à juste titre, et que je qualifie aujourd’hui volontiers de syndrome du “vouloir le beurre et l’argent du beurre”. Beaucoup d’entre vous rêvent probablement de cette situation idéale dans laquelle votre compte en banque se remplit rapidement sans pourtant que vous n’agissiez pour y parvenir, les fameuses semaines de 4h de Tim Ferris, les nomades entrepreneurs vantés par les entrepreneurs du web. Ce rêve de liberté suprême dans lequel vous ne manquez ni de temps ni d’argent est il véritablement réaliste ? Est-il à la porté de tous ? Quels efforts réclame t’il ?

Avec le recul, j’ai tendance à rester très mitigé sur la question. La mise en pratique de ma première entreprise tend à prouver qu’il est possible de générer des revenus à partir d’une activité peu consommatrice dans le temps. C’est un des bonheurs que permet Internet, qui fait insidieusement disparaitre le rapport entre temps travaillé et argent gagné. Mais la question qui se pose est celle de la mesure. Dans quelle mesure est-il envisageable de créer un site produisant un chiffre d’affaires de l’ordre du million d’euros ?

“Facile, pour devenir riche il suffit d’automatiser et de dupliquer”

C’est la réponse la plus courante que vous donneront ceux qui n’y connaissent finalement pas grand chose. Ils l’ont lu dans un bouquin sans même chercher à comprendre ce que cela sous-entendait. L’automatisation comme la duplication ont leurs limites. Ils sont d’ailleurs des outils nécessaires mais pas suffisants. L’exemple sur lequel j’ai travaillé récemment tend à prouver que plus votre système est “scalable” (autrement dit, plus il peut s’étendre pour générer des revenus importants), plus il demande un travail important. Ainsi, si je souhaite développer mes revenus de manière exponentielle, je dois nécessairement alourdir mes équipes, démultiplier mes efforts pour attaquer de nouveaux marchés tout en continuant à défendre mes positions actuelles, et investir de l’argent pour lancer le processus. Un modèle bien choisi permet à tout à chacun d’obtenir une marge de manoeuvre importante, mais je ne vois pas réellement aujourd’hui comment l’obtenir sans y consacrer plus de temps.

Les gros sites (Trip Advisor, Meetic, etc.) génèrent des revenus importants de par leur amplitude, mais demandent des coûts de fonctionnement importants. Leurs fondateurs ont pu devenir riches au prix d’efforts ‘temporels’ importants. Les petits sites (comme DirectOsteo) demandent des investissements de temps réduit mais pourront difficilement franchir un cap sans changer cette constante. Même les gourous marketeurs avouent se plaindre de la masse de travail que représentent leurs formations miracles. Bien entendu, après revente de ses parts, le patron d’un ‘ventes privées’ ou d’un ‘groupons’ pourra profiter de millions sans bosser, mais il est impossible de passer à coté de sa dizaine d’années de travail intense.

Je veux changer de vie : que dois-je envisager ?

Ainsi, celui qui souhaite changer de vie doit prendre en considération cet aspect finance / temps disponible d’une manière optimale. Vous devez rapidement choisir dans quelle configuration vous souhaitez exercer aujourd’hui, mais aussi dans 10 ans. Si vous imaginez passer le reste de votre vie avec 2000 euros par mois TTC (soit un peu moins de 1000 euros en poche une fois payées toutes vos généreuses contributions à l’état), alors vous pouvez imaginer ne passer que quelques heures par jour à travailler et consacrer le reste de votre temps à d’autres activités. C’est faisable, je ne suis pas le seul à y être parvenu, et cela ne vous demandera qu’un investissement d’une année ou deux pour atteindre un niveau de revenus raisonnable.

En revanche, si vous envisagez de vivre de manière plus large et que vous concevez l’entrepreneuriat comme un moyen de dégager des revenus plus élevés à moyen terme (voir de devenir millionnaire, puisque certains ne jurent que par cela), attendez-vous à y consacrer du temps pendant 5 à 10 ans de votre vie. Les exceptions à cette règle sont assez peu nombreuses et partent souvent de situations particulières (grosse somme d’argent initiale, célébrité, coup de chance, etc.).

Cela ne veut pas pour autant dire qu’il est nécessaire, parce que vous êtes à votre compte, de tuer votre vie à votre job. N’y passez pas vos nuits et vos week-ends, ou du moins, ne le faîtes qu’exceptionnellement. Se tuer à la tâche est le meilleur moyen de perdre pied avant d’avoir réussi à mener à bien ce que vous entreprenez. Travailler beaucoup et efficacement sera nécessaire à votre réussite, mais travailler plus que nature pourra devenir contre productif.

Et vous, quel est votre modèle ? Investir votre temps à court terme ou profiter au maximum de la vie, car l’argent, c’est finalement assez secondaire à partir du moment ou l’on peut vivre correctement ?

One Comment »

  1. Xavier 16 octobre 2013 à 21 h 51 min - Reply

    Ahlala cette question je me la pose (trop ?) souvent.

    En fait pour moi ce n’est pas trop le fait de vouloir gagner beaucoup (même si cela ne me ferait pas de mal de gagner un peu plus que ce que je gagne à l’heure actuelle) mais c’est surtout la question de la pérennité dans le temps qui me tracasse.

    Pour moi je vois la chose plutôt de la façon suivante : Ok tu peux laisser ton/tes sites vivoter (et t’occuper bien moins que 2h00 par jour) et rapporter un cash durant quelques mois mais si tu ne bosse pas dessus alors il ne vont pas évoluer et s’ils n’évoluent pas alors ils finissent par régresser et donc à terme le cash en question va finir par fondre comme neige au soleil.

    C’est pourquoi il y aura toujours du travail à fournir … après l’avantage du modèle reste bien sur que les jours où tu n’as pas envie de bosser tu fais le minimum et ensuite tu vis ta vie.

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.