The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

La génération Z a t’elle de l’avance sur nous ?

Par Julien Perret 31 juillet 2013 3
La génération Z a t’elle de l’avance sur nous ?

Il m’arrive souvent de penser que j’aurais aimé savoir ce que je sais aujourd’hui 20 ans plus tôt. De me dire que si j’avais pu être un peu moins passionné par les potes et les sorties durant mon adolescence, j’aurais pris 10 ans d’avance sur le cycle de la vie et que j’en serais probablement déjà à mon 7ème ou 8ème projet entrepreneurial. Il faut dire qu’au rythme ou les choses accélèrent (je travaille actuellement sur un deuxième projet d’envergure sur lequel j’ai choisi d’investir plus de fonds que sur le premier, dont je vous reparlerais très bientôt), je ne peux m’empêcher de constater que mes 15 – 25 ans n’ont pas été des plus productifs. A l’époque, on préférait se pavaner l’air cool et confortable en Vans que de s’infliger une discipline rigoureuse visant à s’assurer un avenir radieux.

La nouvelle génération (génération Z) m’étonne par de nombreux aspects. Ils sont confiants, débrouillards, adultes avant l’âge. Ils vont bien plus de l’avant que nous ne pouvions le faire 15 ans auparavant. Il faut dire qu’on ne grandit pas de la même façon dans un monde en crise ou les licenciements sont devenus monnaie courante et au sein duquel les médias prônent en quasi permanence le pessimisme à outrance. Les adolescents ont grandit avec les bouleversements récents du monde, et s’y sont adaptés bien plus aisément que nous ne l’avons fait. C’est bien connu, les jeunes sont plus malléables, et c’est tout à leur honneur.

Vans

Ce qui me fait me questionner, c’est la capacité de cette nouvelle génération à bousculer l’ordre établi. La hiérarchie perd progressivement de son sens chez les plus jeunes, pour le meilleur et pour le pire. Elle a suffisamment confiance pour venir confronter un patron là ou nous nous serions enfermés dans un mutisme profond.

Au delà de sa criante superficialité, cette la génération Z a probablement de l’avance sur nous, et il ne serait pas étonnant de voir rapidement apparaître de jeunes leaders emblématiques ou entrepreneurs à succès. Les faux vieux que nous sommes ont probablement du soucis à se faire et devraient dés à présent prendre les devants si ils ne veulent pas finir coincés entre leurs ainés (qui détiennent le pouvoir hiérarchique) et leurs enfants (qui détiennent la confiance et le culot qui nous a si souvent manqué).

3 commentaires »

  1. Jordane de MonBonPote 2 août 2013 à 16 h 34 min - Reply

    Salut Julien,

    Pour une fois, là je ne suis pas d’accord avec toi, car tu as du voir la partie positive que je n’ai pas encore vu de cette génération, et pour l’instant cette génération m’a déçu.

    Je pensais comme toi au départ, il y a de ça quelques années, en me disant que cette génération allait nous dépasser, qu’ils allaient être en avance par rapport à nous et super intelligent. Mais pour avoir étudier cette génération de prêt dans mon travail de consultant, pour les avoir cotoyer, beaucoup ont le syndrôme du dictionnaire Larousse, c’est à dire qu’à l’époque, on demandait une définition à nos parents et ils nous répondaient “cherche dans le dictionnaire”, et on le faisait pas car ça nous saoulait de chercher. Et quand Internet est arrivé, ça a été une révolution pour nous. On tape le mot et quelqu’un cherche à notre place pour nous.

    Et bien eux c’est pareil avec internet, ils ont la flemme de chercher, car il y a des milliards d’infos. Ils ont connu que les choses pratiques, beaucoup sont déconnecté des vrais valeurs de la vie, et pas la vie virtuelle, beaucoup manque d’objectivité sur la vie, car il ne se font plus leur repères comme nous en sortant comme on le faisait, NOUS on est débrouillard car nous on s’est accommodé de toutes les évolutions et on s’est toujours adapté, on est né sans Internet, sans téléphone portable, sans TV réalité (pour nous abrutir) etc…

    Et ce que je te dis les recruteurs te diront la même chose…

    Je ne peux que t’inviter à lire l’article que j’avais fait : http://www.monbonpote.com/nous-generation-y-voulons-une-vie-intense/

    Jordane

  2. Pascal 8 août 2013 à 1 h 56 min - Reply

    Il faut qu’on m’explique c’est quoi ces histoires de générations Y ou Z. J’ai 25 ans et je fais parti de quelle génération ? Y ? Z ? 1/2 de Y + 1/2 Z

    Ces histoires de généralisations sont une belle connerie pour indifférencier la masse et qu’elle rentre dans les clous. Tout ce que je sais, c’est que je ne suis pas concerné par ces 2 générations.

    Parce qu’il faut regarder également en termes de classes sociales, et bizarrement je ne suis pas certains qu’on retrouve cette différence de générations dans les différentes couches de sociétés.

  3. Edwige 9 août 2013 à 16 h 02 min - Reply

    Je suis d’accord avec la différence d’approche de la notion de hiérarchie.
    C’est vraiment une grande tendance qui va continuer de se développer. Ils veulent être indépendants et considérés.
    Le management à l’ancienne ne fonctionne pas sur eux et je trouve que c’est une bonne chose.

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.