The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Jour 5 : A tout ceux qui n’ont pas le temps

Par Julien Perret 25 juin 2012 5
Jour 5 : A tout ceux qui n’ont pas le temps

Cet article est le cinquième volet du programme 30 jours pour financer vos rêves. Si vous découvrez le programme aujourd’hui et que vous souhaitez le suivre en intégralité, je vous conseille vivement suivre les articles dans leur ordre de parution afin de tirer un maximum de profit des enseignements que j’y apporte. Vous pouvez retrouver l’agenda du programme sur la page Comment vous pouvez changer de vie. Ce programme est gratuit pendant 60 jours à compter du 21 juin 2012. Pensez à le partager sur Facebook et sur vos blogs !

Si je vous disais qu’il vous suffit de travailler 2 soirs par semaines au Mc Donald pour financer les 3000 euros de votre voyage de rêve cette année, que me répondriez-vous ?

Beaucoup d’entre vous me diront que le job n’est pas agréable et qu’il ne les rendra pas heureux. C’est vrai, mais peu importe, qu’auriez-vous d’autre à répondre pour expliquer que vous ne le fassiez pas ?

Je n’ai pas le temps

La réponse la plus courante de ceux qui ont à la fois le rêve et l’idée pour le financer est la suivante : « je n’ai pas le temps ».

Bien entendu, nous sommes tous débordés, pris dans l’étau d’activités trop importantes pour être laissées de coté. Certains d’entre vous lisent le journal l’équipe, d’autres regardent Secret Story, Certains passent leur dimanche matin à dormir pour le plaisir de rester au lit. J’en passe bien évidemment.

Le temps est généralement une fausse contrainte, et je dois avouer ne jamais avoir rencontré une personne qui n’ait réellement pas le temps de réaliser de grandes choses en dehors peut-être des étudiants qui travaillent en parallèle de leurs études. Ce cas est d’ailleurs intéressant. Certains étudiants passent leurs journées en cours à étudier, et leurs soirées dans des jobs précaires leur servant à survivre. Il faut dire qu’ils n’ont pas vraiment le choix si ils veulent se loger décemment et répondre à quelques autres de leurs besoins primaires. Mais dés lors que l’on en vient à la réalisation de ses rêves, plus personne ne semble trouver le temps.

En réalité, beaucoup n’en ont pas l’envie, ou la volonté. C’est un choix tout à fait respectable mais qu’il faut s’avouer à soi-même. Si je choisi de passer du temps devant la télévision, je ne pourrais pas me plaindre de n’avoir jamais eu la chance de vivre mes rêves. Pensez-vous être de ceux qui n’auront jamais la volonté de trouver le temps ? Si c’est le cas, Seul l’exercice 2 d’aujourd’hui peut vous aider. Sinon, passez au premier exercice.

Exercice 1 : Mon temps non productif

Cet exercice va vous demander un peu de concentration et une feuille de papier vierge. Nous allons tâcher de savoir à quels moments de votre journée vous pouvez grappiller du temps pour vous consacrer à un projet qui pourrait financer vos rêves.

Pour commencer, nous allons retracer l’une de vos semaines type. Une semaine comprend 7 jours de 24 heures, Jusque la, je ne vous apprend rien. Nous allons répartir vos activités sur ce temps libre et voir combien de temps effectif vous pourriez consacrer à votre système :

  • En haut de votre feuille blanche, écrivez le nombre d’heures que vous passez à dormir chaque semaine. Si vous dormez 8 heures par nuit, comptez « 56 heures »
  • Ajoutez 7 heures correspondant au temps que vous mettez à vous préparer le matin et à vous endormir le soir
  • Sur la ligne du dessous, ajoutez votre temps effectif de travail (si vous travaillez) : « 35 heures » si vous êtes aux 35 heures
  • Sur la ligne du dessous, ajoutez votre temps total de trajet (travail – maison).
  • Sur la ligne suivante, retirez vos temps de déjeuners et diners totaux sur la semaine
  • Le reste de cette soustraction devrait correspondre à toutes vos autres activités. Estimez la part des activités dont vous ne souhaitez pas vous passer parce qu’elles pourraient nuire à votre bonheur (quelques sorties, du sport ou je ne sais quoi encore)

Combien d’heures reste t’il au total ? Pourquoi n’utilisez vous pas ces heures pour créer ce fameux système qui financerait vos rêves ?

Ajoutez à cela les moments ou vous ne pouvez pas vous consacrer directement à la construction de votre système, mais au cours desquels vous pouvez apprendre. Lorsque vous êtes au volant, vous pouvez écouter des livres audio et autres podcasts, lorsque vous êtes à la salle de sport, vous pouvez lire ou écouter ces mêmes livres audio. Et je ne parle pas de tout ces moments ou vous attendez. Vous attendez d’arriver à destination, vous attendez votre rendez-vous, vous attendez que le repas soit prêt ou je ne sais quoi encore. Dégainez votre livre favori et continuez votre éducation dans ce moments la.

Si vous n’arrivez pas à trouver une seule minute de libre dans votre emploi du temps, passez à l’exercice 2.

financer-reves

Exercice 2 : financer ses rêves sans aucun système

Nous n’allons pas abandonner si facilement, pour les cas désespérés (et surtout pour ceux qui pensent l’être ou qui refusent de sacrifier leur temps libre), il existe un moyen simple de financer ses rêves sans créer de système. Ce moyen vous le connaissez tous : les économies.

A vrai dire, ce n’est pas une méthode que j’affectionne tout particulièrement, mais j’ai choisi de la mentionner ici car elle peut être un parfait complément au système que vous créez. L’objectif n’est pas de vous faire vivre une vie miséreuse ou de vous ôter tous vos plaisirs du quotidien, mais de limiter quelques dépenses fondamentalement inutiles pour améliorer vos chances de financer vos rêves.

Téléchargez le Calculateur de dépenses mensuelles – Il vous permet d’avoir un regard nouveau sur votre style de vie actuel et donnera une perspective nouvelle au coût de votre vie de rêves.

  • La première colonne correspond à votre situation actuelle (ce que vous dépensez en moyenne chaque mois). Le total auquel vous arrivez doit être équivalent à ce que vous retirez de votre compte en banque en moyenne.
  • La seconde colonne correspond à ce que vous pourriez éliminer parce que cela ne vous est pas essentiel (des abonnements à des magazines que vous ne lisez pas, des boissons à profusion lors de vos sorties, un appartement de 100 m2 alors que vous vivez seul, etc.)
  • Une fois tous les chiffres remplis, vous pourrez voir en bas du tableau ce que vous êtes capable de mettre de coté dés maintenant sans nuire à votre qualité de vie
  • Entrez le montant des économies mensuelles que vous pouvez réaliser dans la case prévue à cet effet (tableau bleu au milieu de la page). Vous pouvez calculer ce montant en utilisant le calculateur de dépenses.

Partagez gratuitement le contenu du programme sur votre site ou sur Facebook

Il vous suffit  de mentionner qu’il provient du site The Life List et d’ajouter au minimum un lien vers la page “http://www.thelifelist.fr/comment-vous-pouvez-changer-de-vie/” sur votre site.

5 commentaires »

  1. Sophie 25 juin 2012 à 23 h 35 min - Reply

    “Le temps est généralement une fausse contrainte, et je dois avouer ne jamais avoir rencontré une personne qui n’ait réellement pas le temps de réaliser de grandes choses en dehors peut-être des étudiants qui travaillent en parallèle de leurs études.” Merci ! =D
    (& généralement, soyons honnêtes, il y a toujours moyen de se dégoter quelques heures de libre durant la semaine quand on n’est pas en partiels… tout dépend de la filière, of course, mais en faisant preuve de bonne volonté…)

    • Julien Perret 26 juin 2012 à 9 h 12 min - Reply

      Je pense néanmoins que la majeure partie des étudiants ont le temps ! :)

  2. Xavier 26 juin 2012 à 14 h 56 min - Reply

    C’est marrant parce que je me suis souvent déjà posé toutes ces questions au cours de mois passés … comme quoi visiblement je suis sur le bon chemin :)

    Après effectivement je ne “perds” quasiment plus de temps mais cela n’empêche pas que je n’ai tout de même pas le temps de faire tout ce que je voudrais :) Donc là encore il s’agit de définir les priorités.

    • Julien Perret 26 juin 2012 à 15 h 38 min - Reply

      En effet, le fait de ne jamais avoir assez de temps est un autre problème. Souvent, la peur de ne pas réussir nous pousse à vouloir en faire toujours plus. Certains vont d’ailleurs jusqu’à detester ce qu’ils font. Je pense que la notion de priorités est extrêmement importante. Je reviendrais dessus lors de la dernière semaine du programme!

  3. Arthur 23 août 2012 à 17 h 04 min - Reply

    Hello,

    Mon calcul de dépense fait très très peur… Quand on s’aperçoit que les sorties/bars/resto… représentent plus de 70% de son budget = on ne prendra plus sa carte bleue en soirée mais juste un petit billet! Une bonne révélation…

Donnez votre avis »

Cliquez ici pour annuler la réponse.

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.