The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Jour 15 – Votre business plan est une perte de temps

Par Julien Perret 5 juillet 2012 4
Jour 15 – Votre business plan est une perte de temps

Cet article est le quinzième volet du programme 30 jours pour financer vos rêves. Si vous découvrez le programme aujourd’hui et que vous souhaitez le suivre en intégralité, je vous conseille vivement suivre les articles dans leur ordre de parution afin de tirer un maximum de profit des enseignements que j’y apporte. Vous pouvez retrouver l’agenda du programme sur la page Comment vous pouvez changer de vie. Ce programme est gratuit pendant 60 jours à compter du 21 juin 2012. Pensez à le partager sur Facebook et sur vos blogs !
La semaine dernière, nous avons longuement réfléchi à l’idée. Si tout se passe bien, c’est cette idée qui sera à la base du système qui financera vos rêves. Néanmoins, remettons dés à présent les choses à leur place. L’idée n’est qu’un potentiel, une possibilité.Avoir l’idée que vous pourriez réussir ne fera pas votre réussite. Une idée est comme une voiture au garage, elle n’avancera pas seule et ne vous mènera nulle part. La véritable réussite est ancrée dans la manière dont vous exécuterez cette idée. Pas dans l’idée elle même.

Tant qu’elle reste dans votre esprit, une bonne idée n’est rien. Elle n’accomplit rien, ne rapporte rien et n’est visible par personne. L’exécution est la concrétisation du potentiel de votre idée. Si ce potentiel est énorme mais que l’exécution ne vaut rien, vous n’irez nulle part. Si votre idée est acceptable mais que votre exécution est démentielle, vous gagnerez largement de quoi réaliser vos rêves.

Quand on parle du succès récent d’Instagram, les gens disent souvent que c’est simple comme logiciel. Que c’est à la portée de tout le monde. Qu’ils auraient pu avoir l’idée eux même. Le fait est que beaucoup l’ont eu. La différence entre la dizaine de nouveaux milliardaires et tous les autres ? Les 10 premiers l’ont exécuté avec brio. Si vous voulez vivre vos rêves vous avez besoin d’une exécution hors du commun. Les blasés et les partisans du moindre effort n’y arriveront pas croyez moi.

Vous ne détenez une idée que lorsque vous l’avez exécuté

Bien que l’idée ne soit rien, elle est encore bien souvent considérée comme un pur lingot d’or. Partout j’entends des apprentis entrepreneurs chercher à déposer leur idée, à breveter leur concept ou je ne sais quoi encore. Vous mettez vos efforts dans la mauvaise direction.

Dans la majeure partie des cas, votre idée ne mérite pas un brevet ou une protection car la seule protection viable qui soit est encore l’exécution. Elle seule peut vous assurer une protection contre la copie ou l’imitation. Facebook n’était absolument pas protégé lors de son lancement, il est néanmoins difficilement imitable à ce jour.

Seul celui qui a exécuté une idée la détient réellement. L’exécution est la partie qui requiert des efforts, des sacrifices et de la discipline. C’est l’endroit ou 95% des gens vont abandonner faute de courage ou de volonté.

business plan

Dois-je créer un business plan avant de me lancer ?

Le business plan est probablement l’outil le plus à la mode depuis 20 ou 30 ans. La faute aux banques et investisseurs financiers qui y voient un moyen de s’assurer qu’ils ne mettent pas leur argent aux mains d’une personnes dénuée de bon sens et de rigueur. Pourtant, quelle utilité a un business plan ? Quasiment aucune.

En dehors de quelques lignes de calculs réalisées sous Excel ou de gribouillages sur des morceaux de papier, je n’utilise pas de business plan pour monter mon entreprise actuelle. Les analyses financières dont nous avons parlé la semaine dernière sont largement suffisantes pour entamer votre système. Vous encombrer d’un planning complexe ou d’une analyse financière détaillée de vos coûts alors que vous n’avez même pas mis un pied dans l’exécution n’est que du vent.

J’en veux pour preuve le business model de l’entreprise que je monte actuellement qui a changé au moins trois fois au cours des 3 derniers mois. La direction que vous prendrez ne ressemblera jamais à l’idée que vous vous en faisiez, inutile dés lors de passer des semaines à tenter de prédire un avenir qui ne se réalisera pas. L’important est d’être convaincu que vos revenus ont de bonnes chances de dépasser vos coûts.

Votre seul business plan : vous ajuster à la demande et à vos besoins.

Peu importe que vous n’ayez pas de business plan. Partez avec votre idée initiale et tâchez de commencer à la mettre en œuvre. Le marché à qui vous vous adressez réagira progressivement à ce que vous faîtes et vous demandera de l’ajuster. Vous réaliserez ce qui vous coûte vraiment et ce qui peut être source d’économies et vous aviserez.

Le marché se fout de votre business plan, il ne réagit qu’à ce que vous faîtes. Vous ne lui imposerez jamais votre PowerPoint de 150 pages sous prétexte que vous avez passé des nuits entières à le réaliser. J’en reviens à Facebook. L’entreprise est el fruit de l’évolution d’un réseau social d’université. Il aura fallu plusieurs transformations avant de voir la plateforme devenir ce qu’elle est aujourd’hui, et avant que ses créateurs ne créent un business plan.

Je le répète, cela ne vous exempt pas de l’analyse financière dont nous avons parlé la semaine dernière et qui est indispensable pour valider que votre idée ait un sens. Vous engager à l’aveugle sans même avoir idée des ordres de grandeur financier de votre système serait suicidaire.

business plan

Comment trouver des investisseurs ?

Il est vrai qu’une banque ou que n’importe quel autre organisme financier demandera toujours à voir un business plan avant de s’engager à travailler avec vous. Mais posez-vous la question : Avez-vous réellement besoin d’investisseurs ? Mon investissement total pour le lancement de ma nouvelle entreprise (qui je le rappelle, doit financer l’ensemble de ma vie puisque j’ai choisi de quitter mon emploi) est à ce jour de moins de 1000 euros. L’un de mes modèles, aujourd’hui à la tête d’une fortune personnelle de plusieurs millions de dollars a lancé l’entreprise qui a fait son succès avec moins de 900 dollars.

Avant de chercher à trouver des investisseurs, commencez par réaliser ce que vous pouvez avec vos propres fonds. J’ai tendance à croire que l’investissement ne devrait arriver que dans une deuxième phase de la vie d’une entreprise, alors qu’elle est déjà en phase de maturation. A quoi bon chercher un investisseur alors que vous n’avez pas encore de marque ? De produit ? De clientèle ?

D’ailleurs, il est fort probable que les investisseurs n’aient rien à faire de votre idée si vous n’avez pas montré la moindre aptitude à l’exécuter correctement.

Exercice 1 : Entrer dans l’action

Vous l’aurez compris, l’objectif de cette semaine est de se mettre à l’action. Je vous propose donc de commencer dés aujourd’hui. Vous allez dés maintenant définir les tâches à mettre en œuvre pour lancer l’exécution de votre idée. Ne cherchez à pas à créer un plan d’action complet, nous reviendrons la dessus la semaine prochaine.

L’idée est de réfléchir aux cinq choses que vous pouvez faire dans les cinq jours à venir pour lancer votre système. Même si il s’agit de choses basiques comme « déposer un nom de domaine », « acheter un livre sur le développement web » ou encore télécharger wordpress et l’installer.

Notez ces cinq choses sur un post it et jurez-vous de les avoir toutes rayées d’ici à la fin de la semaine.

Demain, nous parlerons de marketing, et je vous présenterais les ressources indispensables pour réussir votre exécution de ce point de vue.

Partagez gratuitement le contenu du programme sur votre site ou sur Facebook

Il vous suffit de mentionner qu’il provient du site The Life List et d’ajouter au minimum un lien vers la page “http://www.thelifelist.fr/comment-vous-pouvez-changer-de-vie/” sur votre site.

4 commentaires »

  1. guieu 16 août 2012 à 9 h 33 min - Reply

    En effet , je confirme , c’est une excellente idée !
    qui a été présentée dans le texte qui précède .

  2. Nicolas 4 avril 2013 à 15 h 15 min - Reply

    “L’un de mes modèles, aujourd’hui à la tête d’une fortune personnelle de plusieurs millions de dollars a lancé l’entreprise qui a fait son succès avec moins de 900 dollars.”

    Par curiosité, c’est qui ce modèle ?

  3. silvie 5 janvier 2014 à 22 h 01 min - Reply

    Comment investir dans l’immobilier si on n’a pas d’avance. Les banques ne prêtent pas à la légère. Mon projet est d’acheter, rénover, revendre avec plus-value.
    Pour l’instant je dois divorcer pour pouvoir acheter en mon nom propre.

  4. silvie 5 janvier 2014 à 22 h 04 min - Reply

    J’ai suivi les cours DESM à la chambre des métiers en 2007 poursuivant le projet d’un commerce saisonnier sur la côte vendéenne.
    Sans business plan, les banques ne vous regardent même pas et acheter un commerce sans financement, c’est mission impossible!!! Il faut prévoir les frais fixes, les recettes journalières, les taxes…

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.