The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

5 traits qui feront de vous un entrepreneur capable de réussir sa vie

Par Julien Perret 7 mai 2012 9
5 traits qui feront de vous un entrepreneur capable de réussir sa vie

J’ai mis longtemps avant de me jeter à l’eau et d’engager une carrière d’entrepreneur . Si j’ai choisi de passer ce cap, c’est d’une part qu’il me paraît indispensable à toute personne qui souhaite réussir sa vie, mais aussi parce que j’ai le sentiment d’avoir atteint un niveau de maturité suffisant pour me comporter comme un réel entrepreneur.

Chacun a une vision qui lui est propre sur l’entrepreneuriat, c’est d’ailleurs ce qui fait le charme de cette voie. Il n’existe pas à priori de modèle meilleur qu’un autre. Seul celui qui réussit a choisi le bon modèle. Pourtant, j’ai le sentiment que l’état d’esprit dans lequel je me trouvais il y a quelques années était voué à l’échec. Mes pensées étaient parasitées par une multitude d’idées limitantes sur la création d’entreprise, et se focalisaient avant tout sur le résultat auquel je souhaitais arriver plutôt que d’imaginer le processus par lequel je devais passer.

Pourtant, c’est dans le processus que tout se jour. L’entrepreneur suit une route, il avance chaque jour dans une direction qu’il a prédéfini sans pour autant connaître l’itinéraire exact qui l’y conduira. Monter The Life List et commencer à générer quelques revenus avec le blog a été le parfait exemple de ce qu’est l’entrepreneuriat (à petite échelle dirons certains, mais je pense qu’il n’existe pas vraiment de petite échelle dans ce domaine).

Quoi qu’il en soit, il existe cinq critères qui distinguent le véritable entrepreneur de celui qui passe sa vie à imaginer ses rêves sans ne jamais réussir à les financer et à les réaliser. Ces sont ces cinq critères que je vous dévoile aujourd’hui. Faites-en bon usage !

C’est trop dur

Voilà une phrase qui distingue l’entrepreneur de celui qui ne changera jamais de vie. Vous n’arriverez jamais à rien si vous ne suivez pas une route compliquée. Rien dans tout le processus qui vous mènera vers vos rêves ne sera simple. Si vous voulez réellement écrire un liste et la financer, vous allez devoir vous investir et faire face à des moments durs.

J’irais même un cran plus loin. La difficulté est une opportunité. C’est la difficulté qui renforce les barrières à l’entrée de ce que vous êtes en train de bâtir. Plus le système qui finance vos rêves est complexe, moins vous avez de chance de voir un concurrent pointer le bout de son nez pour vous reprendre une part de votre gâteau.

Que vous cherchiez à générer 200 euros ou 10 000 euros par mois, vous aurez à faire face à des difficultés (même si le degré de difficulté différera sensiblement d’un cas à l’autre). Rien ne vous tombera tout fait dans la main. Tout ceux qui ont cru qu’ils finiraient par réussir leur vie sans rien faire ont fini déçus.

Cela existe déjà

Pensez-vous vraiment que tout ceux qui réussissent leur vie ont crée quelque chose de complètement nouveau ? Si vous vous arrêtez parce que vous avez l’impression que votre « idée » est déjà prise, vous n’êtes pas fait pour réussir en tant qu’entrepreneur.

Rares sont ceux qui arrivent à développer quelque chose en partant de rien. La plupart des gros succès sont des versions améliorées d’autre chose. Google était un AltaVista amélioré, Facebook un MySpace avec des fonctionnalités différentes, L’Iphone un mix entre un téléphone et un Ipod.

L’entrepreneur se fout de savoir si cela existe déjà. Il cherche à faire mieux que ce qui existe déjà. Il développe des services associés , crée une rupture technologique où simplifie une interface. Son produit existe déjà, mais sa version est meilleure que les autres.

Je ne sais pas comment faire

Réussir sa vie est une question de persévérance. Se focaliser sur l’instant du succès final et imaginer que l’on pourrait avoir, c’est oublier que le succès n’est que le résultat éventuel d’un processus long et difficile. Ne vous focalisez pas sur ce que vous cherchez à réaliser, focalisez-vous sur la réalisation en elle-même.

Il y a deux ans, je n’avais même pas idée de la manière dont fonctionnait un site web, mais j’ai appris, étape par étape. J’ai fait des erreurs, demandé de l’aide. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de me demander si j’arriverais un jour au bout de certaines tâches. Mais j’ai toujours fini par décomposer mon problème pour trouver une solution et avancer.

Un projet capable de vous générer plusieurs centaines d’euros chaque mois ne se construit pas du jour au lendemain. Peu importe que vous ne sachiez pas comment faire, vous finirez par savoir si vous persévérez.

Quel salaire dois-je me verser ?

J’ai récemment entendu un type se lancer dans un projet d’entrepreneuriat avec un partenaire et se poser la question du salaire qu’il devait se verser lors des premiers mois de son activité.

Hey, c’est fini, vous n’êtes plus salarié (tout du moins pour l’activité censée financer vos rêves). Vous n’avez aucun client, aucun revenu, rien du tout. Il n’est même pas imaginable que vous puissiez vous payer un salaire.

Réussir sa vie n’arrive qu’en prenant des risque. Une prise de risque censée vous conduire vers une vie meilleure, mais une prise de risque quand même. Votre récompense viendra plus tard si vous acceptez de donner tout ce que vous avez maintenant. Ne pensez pas au court terme, pensez à long terme. Chaque euro réinvestit peut se transformer en 3 ou 4. C’est la seule manière de concevoir votre réussite

J’ai trouvé une idée géniale, je vais devenir riche

Si vous avez eu une bonne idée, vous n’êtes probablement pas le seul à l’avoir eu. Sur les 6 milliards d’êtres humains qui peuplent notre planète, pensez-vous réellement pouvoir être le seul à avoir imaginé quelque chose ?

Une idée n’est rien tant qu’elle n’est pas exécutée avec brio. L’exécution est tout ce qui compte, et j’ai tendance à croire qu’il vaut mieux avoir une idée moyenne bien exécutée que 1 000 idées sans aucune exécution. La ou la plupart des gens ont une bonne idée mais l’oublient au premier échec, l’entrepreneur va persévérer, encore et encore.

L’échec fait partie du processus par lequel vous avez besoin de passer si vous voulez changer de vie et vivre vos rêves. Alors ne vous contentez plus d’avoir des idées, poussez en simplement une dans ses retranchements. Vous aurez infiniment plus de chances d’y arriver.

En conclusion, pour réussir sa vie…

Vous connaissez désormais les 5 traits de personnalité qui font la différence entre ceux qui rêvent et ceux qui réalisent leurs rêves. Ne vous arrêtez pas la. Vous avez compris que la réussite était un processus, alors engagez ce processus. Réfléchissez dés maintenant à la manière dont vous pouvez tirer partie de ces 5 principes et prenez les en compte :

  1. Chaque fois que vous faîtes face  à une difficulté, rappelez-vous que c’est un bon signe.
  2. Chaque fois que vous vous dite que votre idée est déjà prise, cherchez à comprendre comment vous pouvez faire mieux que ce qui existe.
  3. Chaque fois que vous pensez que vous ne savez pas faire, décomposez et allez y progressivement. Vous avez besoin d’en passer par la.
  4. Lorsque vous dégagerez vos premiers revenus, demandez-vous ce que vous gagneriez à les réinvestir.
  5. Si vous pensez réussir parce que votre idée est géniale, n’oubliez pas que l’idée n’est rien sans exécution.

9 commentaires »

  1. Julien Arcin 7 mai 2012 à 8 h 52 min - Reply

    Très bon article, et félicitation pour t’être lancé dans la voie de l’entrepreunariat. C’est une aventure géniale.

    Nul doute qu’en ayant des idées telles que celles là, tu vas réussir :)

  2. Virginie 7 mai 2012 à 10 h 24 min - Reply

    Excellent article, Julien. Ce que j’en retiens surtout, c’est l’importance de persévérer.
    Car contrairement à ce qu’on (internet, les médias, …) veut nous faire croire, personne ne rencontre instantanément le succès avec son entreprise.
    Il faut du temps, de l’énergie, et surtout du travail, du travail et encore du travail…
    Même les prophètes du travail réduit à son strict minimum (comme Tim Ferris) ont commencé par travailler énormément, avant de pouvoir automatiser leur entreprise et réduire leur temps de travail.

  3. Dorian 7 mai 2012 à 13 h 42 min - Reply

    Super article Julien, merci !
    Une idée reçue pour se lancer dans un projet est d’avoir en tout premier lieu L’IDEE. Or avec une idée, on trouvera toujours des contre-arguments comme
    “C’est pas une bonne idée”
    “Elle est déjà exploitée”
    “Le marché est saturé”
    “C’est pas rentable”
    => Toutes les excuses du monde.

    Non, l’idée n’est pas ce qui est de plus important.
    Le plus important c’est la motivation, notre capacité à agir et notre capacité à persévérer !

    Bien cordialement,
    Dorian

  4. Jeremy Goldyn 9 mai 2012 à 19 h 57 min - Reply

    Bonjour Julien,

    Tu te doutes que je ne peux qu’être d’accord avec toi :)

    Il ne faut pas croire qu’on obtient des résultats tout de suite. Ca serait trop beau. Par contre, comme je l’explique dans mon dernier article, il ne faut pas non plus tomber dans le développement d’un projet qui va prendre tout votre temps et votre énergie et pour lequel vous n’aller rien en retirer si ce n’est de la frustration.

    Comme tu le dit, toutes les idées ont un potentiel même si elles sont déjà existantes. Je pense qu’il est indispensable de trouver l’élément principal qui va différencier votre produit ou votre service des autres.

    Pour avancer dans la création de mes projets, j’ai appris à travailler avec le Business Model Nouvelle Génération. c’est vraiment un outil qui a changé ma façon de voir le business : http://www.roadtoentrepreneur.com/business-model-nouvelle-generation-decouvrez-les-regles-de-demain-sur-comment-creer-un-business-durable

    Encore merci pour cet article très intéressant et bonne continuation.

    Jérémy

  5. Stéphane Zenef 11 mai 2012 à 17 h 04 min - Reply

    Merci pour cette piqûre de rappel.

    On est un peu parfois seul lorsque l’on tente d’être (web)entrepreneur. Dans la vie de tous les jours, je ne cotoie personne qui fasse cela.

    Il est donc parfois difficile de trouver quelqu’un qui comprenne pour partager les moments de doutes.

    Des articles comme le tien sont toujours bon pour redonner un coup de boost.

    Merci donc :-)

  6. Benjamin 30 mai 2012 à 17 h 49 min - Reply

    Merci pour cet article, un article qui nous redonne du punch pour continuer d’avancer dans nos projets !
    Comme le dis Stephane, on est souvent seul quand on se lance dans l’aventure du web, heureusement d’autres blogueurs comme toi sont là pour nous booster !

  7. nicolas 2 novembre 2013 à 15 h 30 min - Reply

    Bonjour, malheureusement je me mets inutilement des barrieres psychologiques, notamment 3 d’entre elles (C’est trop dur, ça existe déjà, je ne sais pas comment faire.)
    Ça me pourrit la vie, mais je doit absolument changer mes modes de pensées.
    Je suis actuellement en train de vivre une situation compliquée (déprime), j’aimerai à nouveau retrouver la force d’entreprendre et changer ma vie

  8. rouka 13 février 2015 à 2 h 21 min - Reply

    Vraiment une leçon de pource et c’est en réalité le vrai travail qui es fait dans ce qu’on lit à travers ton idée tu a su tellement bien défini que tt suite on se revoir ds chacune de tes phrases super

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.