The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

Pourquoi je n’aime pas les vols charters

Par Julien Perret 6 août 2012 3
Pourquoi je n’aime pas les vols charters

Depuis quelques temps, je m’élève contre la manière qu’ont certaines compagnies aériennes charters de traiter leurs clients. Je sais qu’il est très à la mode de choisir Easy Jet plutôt qu’Air France parce que leurs publicités affichent des offres extrêmement agressives. Néanmoins j’ai du mal à comprendre que personne ne remarque la piètre qualité du service offert par ces compagnies faussement moins chères que les autres.

Faussement moins cher ?

Je le répète haut et fort : faussement moins chères. En effet, lorsque j’ai choisi de partir à Rome, j’ai sauté sur l’occasion Easy Jet qui me proposait des billets à environ 80 euros de moins que Air France. C’est vrai, l’horaire n’était pas idéal, mais on parlait quand même de 30% de réduction pour deux billets.

Le samedi matin, à mon arrivée à l’aéroport, la désillusion à commencée : des bagages non inclus dans le prix du billet. Franchement, combien d’entre vous partent en vacances sans bagages ? Alors oui, il y a le fameux bagage cabine, mais il ne peut pas se combiner avec un sac à dos ou un sac à main. Aucun intérêt donc. Pour un seul bagage déjà 60 euros supplémentaires. Sympa !

Vient ensuite le moment d’enregistrer. La je découvre que nous n’avons pas de places attitrés. Quand vous voyagez à deux, cela revient à dire que vous avez intérêt à arriver 3 heures à l’avance à l’aéroport pour être sur de pouvoir faire la queue avant les autres. Queue que vous devez faire debout, y compris lorsque l’avion a deux heures de retard parce qu’il n’est pas prioritaire sur les compagnies classiques.

Etre débrouillard plutôt que de miser sur le low cost

Au final, vous ne gagnez pas grand chose financièrement, pour un service largement inférieur. Quand je compare les low cost européens à ce qui se fait en Asie, je me dit qu’il nous reste du chemin à parcourir. Aujourd’hui, je préfère donc trouver des vols pas chers sur les compagnies traditionnelles que de me concentrer sur les charters. Utilisez les dernières minutes, les sites de comparaison, voyagez en semaine, vous serez toujours plus gagnant qu’en économisant faussement 30% sur des vols à bas prix

3 commentaires »

  1. laurent 6 août 2012 à 21 h 27 min - Reply

    Bonjour,

    Vous confondez charter et low-cost

    Les vols charters sont des vols non reguliers en general reservé par des tour operator.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_charter

    Cordialement

  2. alteriche 7 août 2012 à 0 h 03 min - Reply

    Je pense que tu confonds low-cost et charter, ce qui n’est pas – sauf erreur – tout à fait la même chose au niveau du transport aérien ;)
    Perso, le low-cost me va bien: ne pas payer pour des services que je n’utilise pas (boisson à bord, comptoir d’enregistrement, bagage en soute…).
    En revanche, je trouve déplacé les méthodes de pricing: notamment le coût de la transaction par carte! Qu’il y ait un supplément pour une carte spécifique (comme une Amex), why not, mais que TOUTES les cartes soient payantes, c’est un peu malhonnête (ou alors il faut m’expliquer quel moyen de paiement utiliser!?).
    Dans les petits agacements: le fait de payer pour choisir sa place. En soi pas choquant mais souvent enquiquinant pour le retour (puisqu’on ne peut enregistrer online que quelques jours avant le départ, et qu’il faut… imprimer le billet, or je n’ai pas envie de courir à l’étranger pour chopper un café internet avec imprimante qui marche!).
    Les low-cost ont en plus le bon goût de proposer de plus en plus des liaisons dans les grands aéroports (parce qu’aller à Beauvais c’est un voyage dans le voyage!!!).
    Le charter en revanche, non merci: avions hors d’âge ultra-bondés, terminaux inaccessibles (CDG3…), check-in 3h à l’avance (sans compter le retard OBLIGATOIRE qu’aura le vol)…etc (et je passe sur l’ambiance ploucland-club-all-inclusive à bord!).

  3. Fred 5 septembre 2012 à 15 h 09 min - Reply

    Effectivement, il ne faut pas confondre charter et low cost.

    Mais sur le “faussement low cost”, il n’a pas tord non plus, selon les destinations, les dates, les compagnies low cost ne sont pas toujours les moins chères!

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.