The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

10 biais qui vous empêcheront de réussir votre vie (et comment les éviter)

Par Julien Perret 18 mai 2012 19
10 biais qui vous empêcheront de réussir votre vie (et comment les éviter)

Réussir sa vie demande évidemment une maîtrise de soi prodigieuse (ou un coup de chance énorme). Dans cette insatiable quête de la réussite, nous pouvons tous compter sur un allier de taille : notre cerveau.

En effet, le cerveau humain est une merveille que la science aura encore longtemps du mal à expliquer, et qui une fois entrainé nous permet des prouesses de raisonnement et d’efficacité. Néanmoins, notre cerveau est encore loin de la perfection, et ceux qui ceux lui font régulièrement confiance sans réfléchir le savent bien.

Notre cerveau fait de nombreuses erreurs sans pour autant que nous ne nous en rendions compte. Ces erreurs sont généralement nommées biais cognitifs et n’épargnent absolument personne. Ces erreurs sont surtout des barrières importantes pour réussir sa vie, c’est pourquoi j’ai décidé de parler d’elles aujourd’hui.

Vous n’arriverez jamais à vous débarrasser de vos biais cognitifs, néanmoins, vous pouvez fortement les atténuer si vous en prenez conscience. Voici donc les 10 biais cognitifs les plus courants qui pourraient sérieusement vous handicaper si vous cherchez à réussir. Utilisez ces informations pour prendre conscience de leur existence et relativiser vos jugements. La simple lecture de cet article ne suffira pas à vous transformer

N°10 Chercher à rattraper une erreur en persistant

De manière complètement illogique, notre cerveau nous laisse parfois penser qu’en persistant dans notre erreur, nous arriverons à diminuer son envergure. C’est en quelque sorte le syndrome du joueur de poker qui réalise qu’il a de moins en moins de chance de gagner alors que les cartes sont posées sur la table mais qui persiste parce qu’il a déjà investit une somme conséquente. Alors que ce principe peut-être utilisé en votre faveur (comme je l’expliquais dans cet article), il n’en reste pas moins un danger important si vous êtes en situation d’échec.

Conseil > Lorsque vous vous sentez entrer dans une spirale à l’issue clairement  négative, prenez le temps de remettre en question votre première intuition et considérez la possibilité d’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Réussir sa vie, c’est connaître des échecs, mais pas au point de sombrer complètement.

N°9 Juger une personne sur son look

On nous l’a dit et redit, l’habit ne fait pas le moine. Mais notre esprit ne nous laisse pas le choix, lorsque vous rencontrez une personne pour la première fois, vous la cataloguez que vous le vouliez ou non. D’ailleurs, vous n’arriverez jamais à vous en empêcher. Plus vous rencontrez de monde plus votre cerveau a la capacité de comparer et de pré identifier.

Conseil > Essayez toujours d’aller au delà de vos premières impressions, tant lorsque elles sont mauvaises que lorsqu’elles sont bonnes. Même si vous avez toujours l’impression d’avoir raison en préjugeant une personne, il y a une chance que la personne que vous pensez stupide soit vouée à devenir votre meilleur ami ou la relation qui vous aidera à réussir votre vie.

N°8 Faire quelque chose pour prouver sa liberté

Ce phénomène est plus présent chez les enfants, mais continue de nous affecter de manière plus sournoise à l’âge adulte. L’idée est de refuser de faire quelque chose sous prétexte qu’on vous l’a imposé. Peu importe que vous ayez envie de faire cette chose ou pas, vous la refusez pour prouvez que vous êtes libre de vos agissements. A plusieurs reprises dans ma carrière, j’ai vu de grands dirigeants prendre des décisions aléatoires dans l’unique but d’imposer leur statut de décisionnaire.

Conseil > Si vous avez l’impression que l’on cherche à vous imposer une action, obligez-vous à réfléchir au bien fondé de cette action avant de la refuser sans préavis.

N°7 L’optimisme du débutant

Le débutant a toujours l’impression que la tâche à laquelle il s’attaque ne sera pas trop difficile. L’excitation prend souvent le dessus sur la planification et l’analyse. Ce qui peut sembler porteur de réussite s’avère en fait être un manque de préparation et de solidité qui nous rattrape rapidement. C’est toute la différence entre un pilote confirmé roulant à plus de 200 sur un circuit et une personne qui teste son permis en tentant de faire la même chose.

Conseil > Réussir sa vie, c’est bien entendu faire preuve d’optimisme. Mais méfiez vous toujours de votre optimisme lorsque vous vous attaquez à quelque chose de complètement nouveau. Efforcez-vous de le freiner suffisamment pour ne pas finir dans un mur à 180km/h.

N°6 Espérer contrôler l’incontrôlable

Il arrive que nous pensions pouvoir avoir une influence sur des évènements extérieurs aléatoires. Je reprends mon exemple du joueur de poker (décidemment doté de tous les vices) qui pense parfois qu’il est sur « une bonne série » et se laisse aller à des choses qu’il n’aurait pas tenté auparavant. Dans son esprit, il a pris le dessus et possède beaucoup plus de chances de réussir qu’auparavant. Pourtant, dans la réalité, rien n’a changé. Une main faible reste une main faible. Lors de mon passage à Las Vegas l’année dernière, j’ai vu un type se faire sortir en deux manches après en avoir gagné presqu’une dizaine. Son dernier coup n’avait aucune chance de passer.

Conseil > On se retrouve confronté à des dizaines de paramètres aléatoires lorsque l’on cherche à réussir sa vie. Chercher à les contrôler (ou croire qu’on les contrôle) vous donnez l’assurance d’un échec sec et rapide. Analysez bien tous les paramètres aléatoires dans tous vos projets, et construisez-vous en considérant toujours le meilleur et le moins bon cas possible

N°5 Ignorer ce qui ne soutient pas nos croyances

Je ne pouvais pas imaginer meilleur exemple que les récentes élections françaises pour illustrer ce propos. Que vous soyez dans un camp ou dans l’autre, vous remarquerez que chacun tend à défendre sa paroisse corps et âme en dénigrant systématiquement ce que l’autre dit. Même dans les plus hautes sphères intellectuelles de notre pays, tout le monde semble oublier d’analyser les faits des deux camps et de remettre en question son jugement en fonction de la réalité. L’être humain a tendance à ne s’intéresser qu’à ce qui soutient sa pensée. Il peut parfois involontairement ignorer une menace qui pèse sur son entreprise, sa vie ou ses rêves juste parce qu’il croit en lui. Ce biais a couté cher à de nombreuses personnes, croyez moi.

Conseil > Même si vous n’êtes pas d’accord avec une idée, efforcez-vous toujours de l’écouter et de l’analyser en profondeur. Ne prenez jamais rien pour acquis si vous ne voulez pas voir vos objectifs de réussite disparaître à tout jamais

N°4 Croire que vous pourrez résister aux tentations

Nous avons toujours beaucoup moins de contrôle sur nos désirs que nous l’imaginons. Nous pensons toujours pouvoir quitter n’importe laquelle de nos addictions quand nous le voulons, seulement notre cerveau aime la facilité et tentera toujours de nous convaincre que la facilité est la bonne solution. Le meilleur moyen de résister à la tentation est d’y céder n’est-ce pas ! Pour celui qui veut réussir sa vie, les tentations sont une véritable menace (si vous n’êtes pas convaincus, jetez un coup d’œil à mon article « les 7 péchés capitaux »). Mefiez-vous toujours de ce que vous pensez contrôler, car votre esprit vous vendra toujours une bonne raison de succomber et de vous mettre en danger.

Conseil > Eloignez-vous de vos tentations les plus importantes. Si vous vous prenez à dire que ce n’est pas un problème parce que vous pourriez facilement arrêter, alors vous êtes en danger, dépêchez-vous d’arrêter !

N°3 Faire d’un évènement isolé une généralité

Tout aussi énervant qu’il puisse paraître, un événement isolé n’est pas suffisant pour vous faire une opinion. Avez-vous déjà ressenti une sentiment d’injustice alors que votre patron se mettait à vous juger négativement à cause d’une action isolée ? Il s’avère que nous sommes tous à l’origine d’injustices de ce genre sans même nous en rendre compte.

Conseil > Apprenez à juger un événement non pas sur le degré d’énervement qu’il génère mais sur la probabilité qu’il a de se reproduire à l’avenir. Les militaires des films américains disent toujours « une fois c’est une erreur, deux fois une coïncidence et trois fois sabotage ». Sachez bien distinguer les trois !

N°2 Ne prendre la responsabilité que de nos réussites

Il est normal de prendre pour nous le crédit de nos réussites. Seulement, pour conserver notre estime, nous prenons assez rarement le crédit de nos échecs. C’est toujours de la faute d’un autre ou d’un évènement inattendu. Déjà enfants, nous remettions volontiers nos bonnes notes sur le compte de notre intelligence mais nous en prenions au professeur ou au sujet du jour pour expliquer nos échecs. Seulement, il est fondamentalement impossible d’être en harmonie avec soi même et d’aller au bout de ses projets si l’on n’accepte pas notre responsabilité dans nos échecs. Réussir sa vie, c’est aussi reconnaître nos faiblesses.

Conseil > Prenez simplement la responsabilité de vos échecs. Ne reportez plus la faute sur d’autres, sachez accepter que vous vous êtes planté quand c’est le cas. C’est le seul moyen de progresser.

N°1 Les prophéties auto réalisatrices

Sous un titre complexe se cache l’un des biais les plus courant de l’esprit humain. A toujours imaginer le pire pour l’avenir, il finit par se réaliser. Une personne se persuade qu’elle n’a pas les moyens de réussir à obtenir le poste de ses rêves. Elle ne se donne donc pas les moyens d’obtenir les compétences requises pour ce poste et ne cherche pas à construire un réseau qui l’aurait amené à obtenir son rêve. Croire que l’on ne réussira pas sa vie est le meilleur moyen de ne pas réussir sa vie.

Conseil > Ne voyez pas les choses en noir. Efforcez-vous toujours de balancer vos mauvaises pensées par des bonnes. Si vous imaginez toujours le pire, vous n’arriverez jamais au meilleur

19 commentaires »

  1. Jeremy Goldyn 18 mai 2012 à 22 h 48 min - Reply

    Bonjour Julien,

    Beaucoup de bons conseils pas toujours faciles à appliquer :)

    J’en rajouterais un : ne pas vouloir trop en faire. Je pense que la majorité des personnes qui ne réussissent pas veulent faire trop de choses.

    gardez les choses simple, faites une chose à la fois. Ne soyez pas trop pressez. Et surtout, apprenez de votre expérience et de celles des autres. Et encore une dernière chose, croyez en vous et ce que vous faites tout en gardant un oeil critique.

    Voilà, avec ça, je pense que vous êtes bien parti. N’est-ce pas Julien ? :)

    A très bientôt,
    Jérémy

    • Julien 20 mai 2012 à 16 h 05 min - Reply

      Jeremy, je dirais plutot ne pas vouloir aller au dela de ses capacités. “Trop” est subjectif. Certains peuvent gérer 2 projets en parallèles alors que d’autres auront besoin de se concentrer sur un seul. Ne pas “trop” en faire laisse un sentiment de laxisme qui ne me plait pas beaucoup! Merci pour tes commentaires !

  2. Nathalie 19 mai 2012 à 16 h 16 min - Reply

    bonjour Julien,
    et oui ça résonne tout ça, foutu cerveau lol

    Le plus dur est peut être de savoir où est la limite entre l’échec et les tests … est-ce que je vais m’arrêter juste les 3 mètres avant de réussir ou est-ce que je me trompe vraiment et est-ce que je dois changer de voie ?
    Le choix est pas facile, j’en suis justement là, reprendre une activité qui me plait pas du tout pour mettre le pain sur la table ou persévérer dans ma passion … très dur!

    merci
    à bientôt

    • Julien 20 mai 2012 à 16 h 06 min - Reply

      @Nathalie, je dirais que les deux situations que tu décris sont probablement deux extremes entre lesquels il sera difficile de choisir. Mieux vaut parfois imaginer des intermédiaires plus satisfaisant que de s’engager dans une voie extreme!

  3. Julien 21 mai 2012 à 19 h 35 min - Reply

    J’adore cet article !

    “Réussir sa vie demande une maitrise de soi prodigieuse.”

    Il y a clairement de ça et c’est souvent ça qui fait la différence entre ceux qui réussissent et ceux qui ne réussissent pas. Certains font beaucoup trop d’erreurs, trop souvent, des erreurs qui coutent chers parfois, ou alors elles n’apprennent pas de leurs erreurs.

    Je ne dis pas que je ne fais pas d’erreurs … J’en fais. :)

    Cela peut-être un manque d’ambition aussi, pas d’objectifs défini et donc il n’y a rien à réussir pour elles, si ce n’est réussir à entrer dans le moule que les autres ont crée.

    Je préfère essayé de réussir ce que j’ai défini moi-même. ;)

  4. Michael@couple heureux 22 mai 2012 à 12 h 52 min - Reply

    le biais no10 est très bien analysé dans le livre “Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens”. C’est ce que les auteurs appellent le piège de l’engagement.
    Ce phénomène peut être autant utilisé sur les autres que sur soi.
    S’auto entrainer dans une spirale d’engagement, c’est tomber dans un piège abscons.

  5. Daniel 11 septembre 2012 à 20 h 04 min - Reply

    bonjour a tous
    je crois que tout ceci est tres bien vrai et il faut avoir un esprit saint et surtout de dicernement pour ne pas toujours tomber dans les meme erreurs apres avoir lu les 10 conseils, aussi on se croirais fort et invincible et quon peu respecter a la lettre tout cela , non!!! mais c’est plonger encore en erreur , la seul solution est d’avoir la patience devant toutes les epreuves et peu etre la chance va sourrir…

  6. Beverly 7 novembre 2012 à 12 h 50 min - Reply

    Bonjour!
    Franchement j’ai aimé cet article!!! Mais mon problème est premièrement d’identifié ce qu’on veux et deuxièmement ce qu’on peux? parce que chacun à ses expériences vécu qui lui identifie par rapport à son objectif à atteindre. Qui dit mieux?

  7. boutaleb 25 novembre 2012 à 6 h 27 min - Reply

    prise de tete
    qui a dit que la vie est comme un fleuve
    si c’est le cas ,j’imagine que l’on peut s’accrocher
    a la queue d’un serpent qu’on prendrais comme une racine.

  8. mabouba 9 mars 2013 à 23 h 57 min - Reply

    je pense que la vie n’est pas toujours meilleur ou mauvaise pour tout le monde, car chacun à ses faiblesses, voilà le défaut.
    comprendre ses erreurs et chercher à y remédier demande à fournir plus d’effort, l’essentiel est d’y croire en soi

  9. mabouba 10 mars 2013 à 0 h 36 min - Reply

    merci bcp julien, j’ai bien compris ces propos, c’est beaucoup edifiant et soulageant.
    avant que je les lises, j’avais bcp d’angoisses à propos de ma vie en couple
    et ma fiancée m’a bcp reconforté, mais j’avais tjrs du mal à croire en moi même,et qd j’ai vraiment lu ces loi, je t’assure tu m’as demasqué, je veux encore te lire pour mieux comprendre la meilleur façon de réussir, coup de chapeau, christ……….

  10. alpha ousmane 19 mars 2013 à 22 h 24 min - Reply

    merci julien ,pratiquer ces bons conseils menent forcement vers la reussite…

  11. landro 27 mars 2013 à 22 h 24 min - Reply

    Bonjour julien,
    Pratiquer ces conseils menent probablement a la reussite et ne pas les appliquer menent ineluctablement vers un echec.pour preuve,
    Moi j’ai investi tout mon argent dans mon mariage et pourtant quelques temps avant je pensais que c’etait une erreur car largement au dessus de mes moyens mais j’ai persiter pensant la rectifier au lieu de m’arreter et pour affirmer ma liberte, j’ai pas ecoute tous ceux qui me suggerais de m’arreter pensant qu’ils me l’imposaient, ignorant ce qui ne soutenait pas ma croyance. Au boulot, j’ai demontre l’optimisme d’un debutant acceptant une promotion sans y voire la difficulte et aujourd’hui, suis sans travail juste apres mon mariage.En somme je reconnais dans ces dix biais a ne pas faire, un bon nombre que j’ai fait et aujourd’hui je fais le dernier biais:voir les choses en noir. Vous lisant 10 mois plutot, cela m’aurait beaucoup aidé,

  12. ilyass 21 avril 2013 à 6 h 03 min - Reply

    beaucoup de conseils pas toujours faciles à applique

  13. Olivier Byaruhanga 16 mai 2013 à 3 h 29 min - Reply

    Esque le fait d’etre un Occultiste peut aider a quelqu ‘ un de reussir dans la vie?

  14. Alexandre 19 novembre 2013 à 19 h 54 min - Reply

    Bonjour Julien,

    Merci pour ton article. Je suis particulièrement d’accord avec toi sur le numéro 2.

    Prendre la responsabilité de nos réussites est très agréable mais prendre celle de nos échecs nous apprend à grandir et à nous améliorer.

    Je suis coach et blogueur en motivation. La plupart des gens que j’aide n’arrivent pas à progresser tout simplement parce qu’ils n’apprennent pas de leurs erreurs.

    Et comme disait Henry Ford “Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente”.

    Encore merci pour l’article,

    Alexandre Bardiaux de http://motiv-expertlexpertdelamotivation.blogspot.be/p/comment-sautomotiver-en-peine-quelques.html

  15. nouna 26 janvier 2014 à 23 h 01 min - Reply

    cest bien tout ca merci pour ces precieux conseil
    il ya deux ans jai passer un concours et jai malheuresement choisi un job avec lequel je narrive pas a ma madapter je dois donc demissioner et preparer mon concours de nouveau
    sauf que je ne crois pas tro en moi et jai peur de lechec…. que dois je faire???

  16. Tresor DNT 18 juillet 2014 à 16 h 30 min - Reply

    Julien
    Je prefere ajouter une raison qui nous amene a ne pas reussir c’est aussi de se fixer des barrieres soi meme. Notre reve nous peut nous projeter trop loin mais faut il un moment se reveiller pour que le reve se realise…
    Le reve ne se realise pas seul, faut il une part de volonté qui nous amene à nous lever

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.