The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

5 superstitions à dépasser

Par Julien Perret 8 septembre 2011 2

Chers lecteurs / aventuriers / superstitieux ou je sais quoi encore,

C’est fou le nombre de superstitions que nous avons tous, des basiques vendredis 13 aux chats noirs en passant par les choses qu’il ne faut pas dire, faire ou manger, nous refusons de faire des dizaines de choses de notre vie parce que nous pensons que cela risque de nous coûter la vie ou le malheur. Sérieusement, allez vous mourir sans ne jamais avoir mélangé du soda et des mentos dans votre bouche ? Pourquoi pas après tout, mais vous ne saurez jamais de quoi il en retourne!  Il est temps de suparsser vos superstitions et de défier vos peurs en les ajoutant à votre life list !

  1. Brisez un miroir. Les fameux 7 ans de malheur qui vous guettent telle une épée de Damoclès qui tomberas sur vous si vous osez brisez votre reflet dans un miroir. Allez sérieusement, soyez forts et jetez un énorme pierre dans un miroir, même un petit! Ce n’est pas à un miroir de décider de votre bonheur ou de votre malheur
  2. Allez vous baigner moins d’une demi heure après un repas. La raison pour laquelle une personne a un jour décrété que cette pratique était dangereuse n’est pas vraiment claire. Après tout, n’importe quel effort juste après un repas a tendance à donner mal au coeur, mais de la à parler d’un risque accru de noyade ou d’hypothermie… Osez, vous devriez survivre !
  3. Concevez votre propre religion. Plutôt que de continuer à faire hommage à je ne sais quels principes et concepts archaïques, oserez-vous prendre le risque de vous attirer les foudres de je ne sais quel dieu en fondant vos propres préceptes ?
  4. Tuer une légende urbaine. Il existe des milliers de légendes urbaines que beaucoup de personnes passent leur temps à vous ressasser comme des vérités. Prenez votre courage à deux mains et démontrez que la dite légende n’a d’importance que si on lui en donne.
  5. Faîtes-vous maudire par un sorcier. Ou bien par un marabout ou un vaudou, peu importe. L’important c’est d’accepter d’accepter sans rechigner l’une de leurs soit-disant malédictions et d’en assumer pleinement les conséquences (qui ne devraient pas être bien grosses)

Paul Carvel disait “La superstition porte malheur”… Il y a du bon à croire aux superstitions, je dois le reconnaitre, mais il y a encore plus de bon à combattre ce qui nous fait peur !

A très vite pour de nouvelles aventures. D’ici la, Pensez à partager vos expériences et vos avis en commentaires en dessous de cet article.. et surtout : n’oubliez pas de vivre!

2 commentaires »

  1. Stéphane 8 septembre 2011 à 16 h 17 min - Reply

    Hello,

    Un article sympa qui fait réfléchir mais un très gros point noir quand tu parles de la baignade après manger.

    Cette restriction n’est pas simplement une légende urbaine ou un truc que nos parents nous disaient pour nous faire peur ou pour avoir la paix. C’est un phénomène au combien réel (et dramatique) qui a un nom : l’hydrocution.

    Le processus de digestion réchauffe le corps dans son ensemble, et plus particulièrement dilate les vaisseaux sanguins situés sous la peau. En plongeant dans l’eau froide brutalement, le choc thermique rétracte les vaisseaux. Résultat : une nette augmentation de la pression artérielle, un cœur qui ralenti pour ne pas exploser et donc un cerveau moins irrigué. Finalement, c’est le malaise.

    En soit, un malaise n’a rien de grave. Le problème de l’hydrocution c’est qu’un malaise dans l’eau mène souvent… à la noyade ! Je trouve ton article vraiment très très grave et très très dangereux sur ce point, j’espère qu’aucun enfant ou qu’aucun adulte un peu naïf te fera confiance sur ce coup.

    Cordialement,
    Stéphane

  2. Hélène 4 décembre 2011 à 18 h 34 min - Reply

    Bonjour Julien !
    Juste une petite remarque par rapport à cet article : je ne suis pas trop d’accord avec ce que tu dis en 3.

    La très grande majorité des gens qui suivent des préceptes religieux ne le font pas parce qu’ils ont peur d’être punis, mais parce que cela fait partie de leur culture. Eh oui, les « interdictions » ou « restrictions » sont des questions culturelles, et non des superstitions : les croyants savent bien que les foudres divines ne vont pas s’abattre sur eux si ils ne respectent pas à la lettre les principes de leur religion !
    C’est un principe très athée (et très… français !) de croire qu’ils sont moins libres parce qu’ils respectent des coutumes et des rites précis. Mais ce n’est qu’un point de vue, attention !

    Au contraire, pour beaucoup de croyants, la religion est une force qui aide à se dépasser, et à vivre pleinement : se savoir soutenu(e), accompagné(e) et aimé(e) dans toutes les situations de la vie, à tous les instants et dans n’importe quel lieu peut aussi être la base d’une confiance en soi inébranlable, et donner la volonté d’accomplir des choses merveilleuses.

    Bref, tout ça pour dire : un peu de relativisme culturel ! « Concevoir sa propre religion » n’est pas nécessairement un gage de liberté supérieure !

    A bientôt !
    Hélène

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.