The Life List dans les médias

"The Life List dispense des conseils, recommande des lectures, des programmes d'aide au changement. Les adeptes d'un petit changement de vie y agrègent leurs rêves..."

"Julien est un expert qui a fait ses preuves en matière de changement de vie"

"Le concept de Life List est arrivé en France. C'est un outil à la portée de tous pour faire l'inventaire de ses souhaits et se donner les moyens de les réaliser..."

"The Life List’ : Le super blog De Julien qui a décidé de réaliser tous ses rêves sans attendre"

L’herbe est-elle toujours plus verte ailleurs ?

Par Julien Perret 28 août 2011 3

Je ne suis qu’au commencement de l’aventure The Life List (et du challenge que je me suis lancé : lister tous mes rêves et les réaliser avant la fin de ma vie) mais l’energie que m’inssufle ce défi me parait grandir à une vitesse ahurissante. Tout s’accélère de jour en jour et j’ai l’impression que mon esprit ressemble de plus en plus à un bouquet final de feu d’artifice du 14 juillet (sans les oohhhh du public, je n’ai jamais compris pourquoi les feux d’artifice fascinaient autant les gens).

C’est ainsi qu’un matin, sur la ligne 11 du métro parisien, lors d’une lutte acharnée à empecher mes paupières de se refermer, un rêve longtemps enfouie en moi a refait surface. Pourquoi ne pas partir vivre quelques mois dans un pays étranger ? Durant les quelques minutes qui ont suivi l’apparition de cette idée, le cheminement de mon esprit est inexplicable, je sais seulement que l’idée s’est transformée et amplifiée pour devenir quelque chose comme : « pourquoi ne pas partir 18 à 24 mois pour vivre dans 3 ou 4 pays différents d’affilée et y pratiquer des métiers complètements différents du miens ».

Je l’aime bien cette idée. Elle est à l’opposé de la conception de mon prochain tour du monde, elle me permettrait de favoriser l’aspect humain en développant de vraies relations stables et durables. Elle a quelque chose d’effrayant aussi, changer de métier, laisser sa famille, son cercle social. Il y a quelques années, j’aurais rapidement rebroussé chemin. Seulement, j’ai changé, et je réfléchis serieusement à ajouter cet élément dans ma liste tant je me rends compte qu’il serait favorable à mon épanouissement.

Quoi qu’il en soit, je commence à réfléchir à ce que pourraient être ces nouveaux lieux de vie :

  1. L’australie ? C’est devenu banal l’australie vous ne trouvez pas ? Je ne compte plus le nombre de gens qui sont partis vivre une année au pays des kangourous et de la goald coast. Dans le fond, je vois peu l’interet de rester 6 mois entiers à Sydney ou à Brisbane. L’australie c’est tellement vaste que je ne m’empecher de l’imaginer sous la forme d’un road trip permanent, à la limite entre le voyage de long court et mon idée initiale. Métiers envisageabls : CDD de barman, serveur ou vendeur. Des basiques favorisant les contacts et les déplacements.
  2. Honolulu ? Le surf, le soleil, quelques grandes villes malgré tout… Un rêve de gosse en somme. La destination où j’ai le plus de chances d’atterrir pour vivre plus de 6 mois… à condition que mes premiers contacts en octobre prochain soient à la hauteur de ce que j’en imagine. Métiers envisageables : je n’en ai encore aucune idée
  3. New York ? Avec Miami, la seule grande ville qui m’ai donné envie d’y rester longuement jusqu’à présent. Seul risque, le manque de dépaysement. Autre désavantage, le coût de la vie qui m’obligera probablement à trouver un métier relativement rémunérateur.
  4. D’autres idées : Rio de Janeiro, Shanghai, Dakar, Port Louis, Denpasar, voire des régions plus reculées / moins peuplées du monde. (Je suis preneur de vos conseils et avis sur le sujet dans la section commentaire)

Il me reste à choisir entre partir sans réfléchir (et en abandonnant de facto un travail que j’aime) ou de tâcher de me faire transférer ou de travailler pour des clients dans ces régions (avec le risque que cela n’arrive jamais). Rien ne presse encore, j’ai d’autres chats à fouetter dans les semaines à venir !

A très bientôt !

 

3 commentaires »

  1. fabrice 31 août 2011 à 5 h 02 min - Reply

    C’est sur que c’est une expérience super!Si tu peut, fonces!

    • Julien 1 septembre 2011 à 13 h 15 min - Reply

      Je ne sais pas si “est-ce que je peux” est la bonne question. Si je le veux, je dois bien le pouvoir! J’y songe sérieusement, tu ne dois pas y être pour rien d’ailleurs Fabrice ;)

  2. fabrice 1 septembre 2011 à 14 h 45 min - Reply

    ha cela c’est le plus beau commentaire qu’on peut me faire;-)

Donnez votre avis »

A Propos de The Life List™

Que feriez-vous si vous il ne vous restait qu’une semaine à vivre ? Souhaiteriez-vous partir à l’autre bout du monde ? Sauter en parachute ? N'attendez pas d'être trop vieux pour réaliser vos rêves : The Life List vous aide à véritablement changer de vie aujourd'hui.